Le brevet 2013 fait polémique
Le brevet 2013 fait polémique
Les sujets du brevet 2013 n'ont pas été au goût de tous. Dans une lettre ouverte rédigée ce week-end à Paris, l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie (APHG) critique vivement les sujets d'histoire-géo proposés aux élèves de Troisième. Ambiance tendue avant les résultats du 10 juillet prochain.

Sujets "scandaleux"...

La semaine dernière, vendredi 28 juin 2013, les élèves de Troisième ont planché sur l'épreuve d'histoire-géo/éducation civique du brevet 2013. Au programme : la crise de Cuba ou encore la Guerre de Corée. Mais dans sa lettre ouverte repérée par France Info, l'APHG dénonce des "sujets scandaleux" et souligne que "les leçons de fin de programme ont été privilégiées". "Nous sommes inquiets devant la grande difficulté à laquelle seront confrontés, dès le lundi 1er juillet, les correcteurs de tels sujets", explique l'assocation.

...et "manque de cohérence"

Mais les professeurs d'histoire-géo ne s'arrêtent pas là. Dans leur lettre ouverte, ils s'en prennent également au "manque de clarté de certains intitulés", à la "piètre qualité d'impression" des documents et demandent aussi la fin des "pièges dans les formulations des sujets". Puis l'APHG souligne que "dans la plupart des manuels, la guerre de Corée
n'est qu'à peine évoquée". Bref, rien pour aider les élèves qui, heureusement, ont eu plus de chance avec l'épreuve (trop facile ?) de français.

Bac, brevet... l'année des polémiques

C'est la deuxième fois que les professeurs d'histoire-géo montent au créneau depuis le début de la période des examens. Le mois dernier, certains d'entre eux s'en sont pris aux sujets du bac 2013. Un bac qui, cette année, a été marqué par de nombreuses polémiques. Vivement les résultats - le 10 juillet pour le brevet, le 5 pour le bac -, qu'on passe enfin à autre chose.