Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Les sujets d'histoire-géographie du Bac 2013 sont loin de ravir les enseignants et les candidats
Les sujets d'histoire-géographie du Bac 2013 sont loin de ravir les enseignants et les candidats
L'épreuve d'histoire-géographie du Bac 2013 a été très mal accueillie par les professeurs de l'éducation nationale. Trop durs, trop simples ou parfois incompréhensibles, certains sujets proposés ce mardi 18 juin ont créé l'indignation parmi plusieurs enseignants mais aussi parmi les candidats.

Les sujets d'histoire-géographie du Bac 2013 devraient faire couler beaucoup d'encre, bien plus que les autres années. Et pour cause, la majeure Géo n'a pas manqué d'en déprimer plus d'un sur les réseaux sociaux quelques heures avant le début des épreuves de littérature des élèves de section L. Mais les candidats n'ont pas été les seuls à s'être indignés ce mardi 18 juin. Pour les enseignants aussi, l'épreuve a comme un goût amer.

"Trop durs, trop précis, hyper faciles"

Certains profs se sont insurgés en découvrant les sujets choisis, qui selon eux vont porter préjudice aux élèves qu'ils ont accompagnés ces derniers trimestres. Pour un enseignant interrogé par Le Monde, l'épreuve était d'ailleurs bien trop déséquilibrée : "Les sujets étaient soit trop durs (les milieux naturels) soit trop précis (l'Afrique du Sud) soit infaisables sans paraphrase (étude de documents sur l'Union Européenne dans la mondialisation) soit hyper faciles, frisant le ridicule (étude de documents histoire Première S)."

"Je suis écoeuré"

"Il n'y aucune cohérence. Les correcteurs ne sauront pas comment corriger, et les élèves ne comprendront pas leurs notes. Je suis écoeuré de la distorsion entre la manière dont les programmes nous ont été annoncés (dans le but d'aider les élèves) et la manière dont on évalue les élèves." a-t-il également expliqué. Même son de cloche pour le site Aggiornamento Hist-géo qui a publié un article tonitruant sur le sujet. Espérons maintenant que les épreuves de Français des élèves de Première se soient déroulées sans accroc ce mercredi 19 juin.

News
essentielles
sur le
même thème