Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Depuis le 21 septembre 2022, les abonnés de Netflix sont scotchés devant Dahmer : Monstre, L'histoire de Jeffrey Dahmer. La série créée par Ryan Murphy et portée par Evan Peters raconte l'histoire du célèbre serial killer américain qui a tué 17 hommes. Mais en nombre de victimes, le "cannibale de Milwaukee" est un petit joueur comparé à cet autre tueur en série méconnu. Cette histoire encore pire et encore plus scandaleuse va vous donner des frissons.

Pas de doute, nous avons une vraie curiosité morbide. Les affaires criminelles ont toujours passionné, et encore plus quand elles sont adaptées en séries (ou en films) ou bien évoquées dans des documentaires. Si certaines affaires non élucidés continuent de nous intriguer (comme l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès par exemple), même résolues, d'autres sont toujours aussi prenantes. Comme par exemple l'histoire de Jeffrey Dahmer, remise au goût du jour avec Dahmer : Monstre, L'histoire de Jeffrey Dahmer. La série en 8 épisodes a fasciné les internautes et même donné naissance à des comportements scandaleux de la part de certains.

Jeffrey Dahmer qui est mort en prison en 1994 a reconnu 17 meurtres de jeunes hommes, pour la plupart des afro-américains homosexuels. 17 personnes, c'est beaucoup. Mais d'autres ont fait bien pire.

La Bête, le serial killer qui a fait trembler la Colombie

L'un des tueurs les plus tristement actifs s'appelle Luis Garavito, surnommé La Bête. Vous n'avez jamais entendu parler de lui et pourtant, l'homme qui est toujours en vie actuellement s'est rendu coupable d'un nombre fou de meurtres, viols et tortures. En tout, il a reconnu 147 meurtres et viols sur des mineurs mais la liste de ses victimes serait encore plus longue.

Né en Colombie et élevé dans un milieu compliqué entre violences domestiques et négligences, Luis Garavito aurait commencé par violer et torturer des mineurs dans les années 80 avant de passer au meurtre dans les années 90. A l'époque, de nombreux enfants adolescents disparaissaient dans les rues de la Colombie mais le climat politique (le pays était alors en proie à une guerre civile depuis des décennies) et l'extrême pauvreté de nombreuses familles ont fait que les autorités ne se sont d'abord pas inquiétées de ces disparitions. De plus, Luis Garavito s'attaquait principalement à des enfants orphelins, faisant la manche ou venant des classes pauvres.

>> "Ils se font de l'argent sur cette tragédie" : la soeur d'une victime de Jeffrey Dahmer furieuse contre Netflix <<

Selon les estimations de la police, celui qui était surnommé La Bestia (La Bête en français) aurait violé et torturé 200 mineurs avant de torturer, mutiler et assassiner 189 autres mineurs, sur une période de 7 ans, entre 1992 et 1999. Il aurait aussi commis plusieurs meurtres dans des pays voisins. C'est le 22 avril 1999 que Luis Garavito a été arrêté par la police après avoir tenté de violer un garçon de 12 ans. En octobre 1999, il a avoué les crimes dont il était soupçonné. Quelques années plus tard, en 2003, il a avoué 23 meurtres de mineurs supplémentaires ainsi que les meurtres de 5 adultes, menant le compte de ses victimes à 221.

Un tueur en série bientôt libéré ?

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, et c'est là que c'est encore plus scandaleux. Suite à son procès, Luis Garavito a été condamnée à une peine de 1853 ans (et 9 jours) de prison puisque le système judiciaire colombien prévoyait le cumul des peines (contrairement à la justice française où ce système n'existe pas) à l'époque. Cependant, cette peine a été réduite suite à une décision de la Haute Cour de Bogota, après un changement dans le système judiciaire qui fixe à 40 ans de prison la peine maximale d'emprisonnement. Luis Garavito ayant mené la police aux corps des victimes, sa peine a été réduite à 22 ans.

Le pire dans tout ça ? Alors qu'il est actuellement incarcéré dans la prison de haute sécurité de Valledupar, Luis Garavito pourrait prétendre à une remise en liberté en 2023. Oui, vous avez bien lu ! Une chose qui n'est pas encore faite puisque le gouvernement d'Equateur a demandé son extradition pour plusieurs meurtres commis dans le pays.

Netflix
Netflix : ce film de Noël dépasse tous les autres en 24h et c'est mérité !
Netflix : trois ans après un énorme échec au cinéma, ce film inconnu en France cartonne enfin sur la plateforme
"C'est une dinguerie" VS "C'est infâme" : les abonnés de Netflix totalement divisés face à la série Mercredi
Accusés de plagiat, les créateurs de 1899 pour Netflix donnent leur version et lâchent un tacle contre l'artiste brésilienne
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles