Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Bac 2019 : les résultats dévoilés plus tard que prévu à cause d'une nouvelle grève ?
Bac 2019 : les résultats dévoilés plus tard que prévu à cause d'une nouvelle grève ?
Les candidats du baccalauréat 2019 qui avaient une note provisoire ont enfin leurs notes définitives et vont pouvoir être fixés sur leur moyenne générale et savoir s'ils doivent passer les rattrapages ! Le ministère de l'Education a assuré ce lundi soir que les professeurs grévistes ont rapporté l'ensemble des copies manquantes.

L'énorme bordel autour du baccalauréat serait-il sur sa fin ? Après les menaces de grève, les copies perdues puis retrouvées, la fuite de certains sujets, ou encore les erreurs dans les sujets, c'est la rétention des copies qui posait problème lors des résultats du bac le 5 juillet dernier. Et pour cause, selon le Ministère de l'éducation, 30 000 copies du bac n'avaient toujours pas été rendues à la veille de l'annonce des résultats. Les élèves concernés ont alors eu une note provisoire, correspondant à la moyenne du contrôle continu.

Les copies détenues rendues

Alors que les rattrapages ont commencé hier, la situation semble enfin se débloquer : le ministère de l'Éducation nationale a assuré, dans la soirée de ce lundi 8 juillet 2019, que les professeurs grévistes ont rapporté l'ensemble des copies manquantes. "Toutes les copies encore manquantes ont été rapportées par les professeurs grévistes, dans les différents centres d'examen", peut-on lire dans un communiqué. Les notes définitives ont donc été attribuées aux candidats concernés et plus aucun candidat n'est alors détenteur d'une note provisoire.

Plus aucune note provisoire

Ceux qui doivent passer les rattrapages seront informés avant mardi 9 juillet, 10 heures : "A 10 heures du matin, l'ensemble des élèves seront fixés de manière absolue sur la note retenue définitivement", a assuré le ministre sur Europe 1. "Dans quelques cas, cela leur permet de savoir qu'ils ont déjà le baccalauréat alors qu'ils croyaient devoir passer une épreuve [de rattrapage]".

Il a également assuré que les professeurs grévistes seront sanctionnés : "Il y aura une procédure pour chacun. Chaque personne est un cas particulier, il n'y aura évidemment pas de sanction collective, donc chaque cas sera apprécié". Il évoque notamment "des sanctions financières" comme "la suppression de chaque jour de paye depuis le 1er jour où ils auront eu les copies jusqu'au jour où ils les ont rendues".