Aymeric Caron pourrait quitter On n'est pas couché à la rentrée 2015
Aymeric Caron pourrait quitter On n'est pas couché à la rentrée 2015
Malgré une complicité évidente avec Léa Salamé, Aymerc Caron pourrait dire adieu à On n'est pas couché, l'année prochaine. A l'occasion d'une interview avec le magazine VSD, le chroniqueur-mitrailleur a expliqué qu'il envisageait de tirer sa révérence après trois ans de bons et loyaux services aux côtés de Laurent Ruquier.

Suite au départ de Natacha Polony, Aymeric Caron cuisine désormais les invités d'On n'est pas couché aux côtés de Léa Salamé. Un binôme parfait d'après Audrey Pulvar qui a récemment expliqué à Télé Star que le chroniqueur acide n'a jamais été autant "épanoui" depuis qu'il a pris ses quartiers dans l'émission de Laurent Ruquier à la rentrée 2012. Et cette complicité, l'intéressé ne la dément d'ailleurs pas dans une récente interview avec VSD.

Aymeric Caron envoûté par Léa Salamé

"Le positionnement idéologique de Nathacha Polony, très ancré à droite, très zemmourien, quoi qu'elle en dise, a forcément créé des crispations qui ont rendu certains moments assez tendus. Alors que cette saison avec Léa Salamé, plus modérée idéologiquement, me permet d'exercer plus sereinement mon métier de journaliste", confie ainsi le journaliste. Cette relation fusionnelle n'empêche pourtant pas Aymeric Caron de penser déjà à l'après-ONPC.

Un départ inévitable ?

Interrogé sur son avenir à la télé, Aymeric Caron envisage de quitter le programme de France 2, la saison prochaine. "C'est l'année où il faut réfléchir à la suite alors que, paradoxalement, je ne me suis jamais senti aussi bien. Il faudra que ça s'arrête pour la bonne santé de l'émission", partage-t-il, sans donner les raisons précises de cet éventuel départ. Rappelons juste que ses apparitions s'accompagnent très souvent de moqueries de téléspectateurs sur le web. Le "gauchiste végétarien" est-il fatigué des critiques ? C'est une possibilité.

A lire aussi : Capucine Anav bientôt co-animatrice du Mag / Jérôme Jarre de retour en France : "Ma force c'est d'être free !"

News
essentielles
sur le
même thème