Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

La journée d'hier n'a pas été de tout repos à Boston. Après avoir tué un premier suspect lié aux attentats du lundi 15 avril, les forces de l'ordre ont traqué sans relâche son frère, le deuxième suspect. Une chasse à l'homme victorieuse puisque Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans, a finalement été arrêté.

Au XXIe siècle, tout se passe sur Twitter... même les annonces concernant les attentats de Boston. Après une nuit de chasse à l'homme, c'est en effet sur le réseau social que la police s'est félicité de l'arrestation du deuxième suspect.

"Capturé !"

L'enquête du FBI, qui a diffusé des photos des deux suspects jeudi, a fini par porter ses fruits. Après avoir tué un premier suspect âgé de 26 ans et originaire de Tchétchénie (également lié à la fusillade du MIT), la police a fini par retrouver le second, son frère de 19 ans. Griévement blessé, il est actuellement à l'hôpital. Un détail pour la police de Boston qui a tweeté hier, vendredi 19 avril : "Capturé!!! La chasse est terminée. La traque est finie. La terreur a pris fin. Et la justice a gagné. Le suspect a été arrêté".

Obama félicite la police

Après une enquête difficile et une traque 2.0, les forces de l'ordre ont donc réussi à retrouver les suspects. Et suite à l'arrestation, hier, de Djokhar Tsarnaev, Barack Obama a tenu à féliciter les "efforts déterminés des forces de l'ordre" qui permettent de refermer "un chapitre important de cette tragédie". Et d'ajouter : "Evidemment ce soir, il y a encore beaucoup de questions sans réponse. Parmi celles-ci, pourquoi de jeunes hommes ayant grandi et étudié ici, au sein de nos villes et de notre pays, ont eu recours à une telle violence ?". Les Etats-Unis n'ont pas fini de parler du drame de Boston.

News
essentielles
sur le
même thème