Attentats de Paris : mouvement de foule place de la République le 15 novembre 2015 après une fausse alerte
Ce dimanche, soit un peu plus de 24h après les attentats qui ont tué au moins 132 personnes à Paris, des milliers de Français étaient réunis place de la République, mais aussi devant le Bataclan ou le Carillon pour se recueillir, déposer des fleurs et allumer une bougie. Avant qu'une rumeur de coups de feu n'entraîne des mouvements de foule impressionnants et filmés en direct par des chaînes de télévision.

Des pétards et "une ampoule explosée" déclenchent la panique

La préfecture avait demandé aux Parisiens de ne pas se réunir sur la voie publique. Pourtant ils étaient des milliers Place de la République, aux alentours du Bataclan, devant le Carillon et le Petit Cambodge à rendre hommage aux victimes des attentats terroristes en allumant des bougies ou déposant des fleurs. D'autres signifiaient leur liberté de vivre en s'installant en terrasse des cafés du 10e et 11e arrondissements, ou du Marais. Et tous ont eu très peur hier lorsque des mouvements de foule ont démarré.

"On aurait pu avoir des blessés graves"

Les chaînes de télévision BFMTV présent Place de la République ou Today placé devant le Carillon ont filmé en direct ces mouvements de panique déclenchés par des rumeurs de coups de feu ou d'hommes armés. Rapidement, la police a confirmé qu'il ne s'agissait que de fausses alertes. A République, les bruits entendus n'étaient que des pétards, dans le Marais l'homme armé était en fait un policier en civil et le bruit une ampoule explosée à l'Open Café rue des Archives... "Des enfants sont tombés, les gens se piétinaient, on aurait pu avoir des blessés graves", a raconté un policier. Et la préfecture de rappeler que les manifestations publiques sur la voie publique seront interdites jusqu'à jeudi midi à Paris et en Île de France.

Attentats de Paris : mouvement de foule devant le Carillon dans le 10e arrondissement, le 15 novembre 2015
News
essentielles
sur le
même thème