Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Attaque mortelle de requin à Sydney : un drame tragique et une première en 60 ans !
Attaque mortelle de requin à Sydney : un drame tragique et une première en 60 ans !
C'est une triste nouvelle qui nous parvient d'Australie. Pour la première fois en près de 60 ans, une personne a été tuée par un requin à Sydney. Un véritable drame pour les locaux, d'autant plus que la victime n'est autre que Simon Nellist, un défenseur de ces créatures sous-marines.

Dans l'imaginaire collectif, notamment depuis la sortie au cinéma du film Les Dents de la Mer (ou de la franchise WTF Sharknado), les requins sont les êtres vivants les plus dangereux et mortels dans le monde. Pourtant, surprise, ça n'est pas le cas. Oui, vous avez largement plus de chance de mourir... à cause de vous ou d'un autre être humain.

Selon certaines statistiques, un accident mortel de plongée a dix fois plus de chance de vous arriver que d'être tué par un requin. De même, une noyade accidentelle a 300 fois plus de chance de vous tomber dessus, tout comme un accident fatal de la circulation est 3000 fois plus probable que de vous voir servir de brochette aux Lamniformes.

Une attaque de requin mortelle à Sydney

De quoi vous rassurer ? Tant mieux. Toutefois, attention, cela ne signifie pas que le risque 0 existe. Au contraire. Et ce n'est pas l'horrible histoire de Simon Nellist qui nous contredira. On vient de l'apprendre, cet instructeur en plongée sous-marine britannique, âgé de 35 ans, est décédé ce mercredi 16 février 2022 à la suite d'une attaque d'un grand requin blanc de près de 4 mètres à Buchan Point, à 150m seulement de la plage de Little Bay. A cet effet, il est ainsi devenu la première victime mortelle d'un requin à Sydney (Australie) depuis près de 60 ans !

Selon un témoin de la scène, l'attaque aurait été aussi violente qu'inattendue, "La personne était en train de nager et un requin est arrivé et l'a attaqué verticalement. On a d'abord entendu un cri, et c'était comme si une voiture venait de foncer dans l'eau, il y a eu un énorme splash et le requin est apparu." Le corps a finalement pu être récupéré une heure plus tard par les garde-côtes, mais celui-ci aurait été retrouvé extrêmement mutilé. "Il l'a littéralement dévoré sur place", a déploré catastrophé un pêcheur, tandis qu'un autre témoin n'a pas caché son traumatisme, "C'était terrible. J'en tremble encore, j'en vomis. C'était extrêmement perturbant". Attention, une vidéo de l'incident tourne actuellement sur les réseaux sociaux !

La victime passait son temps à défendre... les requins

Les circonstances de cette attaque ne sont pas connues, mais l'ironie dont elle fait preuve n'en est pas moins tragique. Et pour cause, là où cet incident a eu lieu durant un entraînement de natation initié afin de se préparer à un événement sportif caritatif qui devait être organisé ce week-end, Simon Nellist était principalement connu en Australie pour être un véritable défenseur des requins qu'il tentait de protéger des méfaits de l'Homme. Sur ses réseaux sociaux, on pouvait notamment le découvrir en train de nager à leurs côtés et critiquer régulièrement les méthodes australiennes employées afin de faire fuir / tuer ces animaux.

Or, si Simon Nellist s'était donc toujours positionné contre l'utilisation de filets et des drumlines pour piéger les requins - "ca ne protège personne, mais ça tue toutes formes de vie sous-marine un peu plus chaque année", a-t-il déclaré sur Facebook, les autorités de Little Bay viennent malheureusement de placer six drumlines différentes près des côtes afin d'éviter une nouvelle attaque à la suite de sa mort.

Enfin, pour conclure sur une note encore plus déprimante, sachez que Simon Nellist était supposé se marier dans les mois à venir avec Jessie Ho, sa partenaire de longue, alors que le couple avait été contraint de reporter la cérémonie l'an passé, la faute à l'épidémie de Covid-19.