Ary Abittan sera sur la scène des Folies Bergères à Paris, les 25 et 26 novembre 2014
Ary Abittan sera sur la scène des Folies Bergères à Paris, les 25 et 26 novembre 2014
Les 25 et 26 novembre prochain, Ary Abittan sera sur la scène des Folies Bergères à Paris. A cette occasion, l'acteur de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" était invité dans l'émission de Philippe Vandel sur France Info, ce mercredi 19 novembre, pour parler notamment de son spectacle mais aussi évoquer ses débuts pour le moins atypiques.

Tout sourit à Ary Abittan ! Après le succès au box office de Qu'est-ce qu'on fait au Bon Dieu - dont une suite est déjà en préparation, l'acteur cartonne désormais dans toute la France avec son one-man show "A la folie passionnément". Le comique devrait d'ailleurs faire salle comble les 25 et 26 novembre prochain, aux Folies Bergères à Paris. Une passion pour l'humour qu'il a eu très tôt, comme il a expliqué sur France Info, ce mercredi 19 novembre.

Des débuts révélateurs à l'école

C'est en effet sur les bancs de l'école que le papa gaga a su que l'humour jouerait un rôle clé dans sa vie. Ainsi, quand il ne vendait pas des "clémentines sur le marché de Sarcelles", le petit Ary faisait rire ses camarades de classe. "C'est à l'école primaire que j'ai pensé à faire ce métier. Une fois on me demande de réciter la poésie que je n'ai pas apprise et je dis à la maîtresse : 'S'il vous plaît, laissez-moi la lire et la jouer'. Je l'ai jouée devant toute la classe. Et la maîtresse était morte de rire. Et elle ne m'a pas noté. C'est la première fois que je me suis dis : 'J'ai gagné quelque chose avec l'humour", raconte-t-il avec nostalgie.

Du volant d'un taxi au scène de l'Hexagone

Ce n'est pourtant pas sur scène que le public découvre ses blagues... mais dans son taxi. "J'ai commencé dans ce métier parce que je voulais faire plaisir à mon père [lui-même chauffeur de taxi, ndlr.] Et en prenant des gens de tous horizons dans ma voiture, ça m'a tellement appris sur plein de choses que j'ai commencé à écrire des sketchs." Des numéros qu'il enregistrait sur cassette pour faire croire à ses passagers qu'ils écoutaient Rire et Chansons. "J'aurais voulu faire des études (...) J'ai eu un blocage avec l'école. Mes parents m'ont encouragé mais ils m'encourageaient aussi à faire des conneries. Ils savaient que j'étais fait pour ça."

Les personnages ? "J'aime me cacher derrière eux"

Quant à sa passion pour le one-man show plutôt que le stand-up (forme d'humour plus personnelle), Ary Abittan précise "aimer se cacher derrière des personnages". "J'ai l'impression que je me sens un peu moins nu." Mais pourquoi se lancer directement dans l'humour plutôt que la comédie, domaine dans lequel il fait actuellement sensation ? "A 20 ans, j'avais une tête de beignet un petit peu huileuse", explique-t-il avec ironie.

A lire aussi : Jérôme Jarre tacle un candidat à la présidence de l'UMP sur Twitter / Chimène Badi à la place de Jenifer dans The Voice ?

Ary Abittan
Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu : la suite toujours en préparation
Ary Abittan : "J'aurais voulu faire des études"
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu : une suite ? "On va le faire"
Ary Abittan et le cast de Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu enflamment Cannes
voir toutes les news de Ary Abittan Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème