Un loup a été flashé en Ardéche le 12 avril dernier par un radar automatique, confirmant les soupçons des éleveurs
Un loup a été flashé en Ardéche le 12 avril dernier par un radar automatique, confirmant les soupçons des éleveurs
Le grand méchant loup existe vraiment. Une bête a été flashée ce week-end en Ardèche par un radar automatique installé par la Direction départementale des territoires. Le cliché confirme enfin officiellement les soupçons des éleveurs, touchés par une vingtaine d'attaques depuis un an.

L'animal n'a même pas fait d'excès de vitesse. Il a suffi qu'il passe devant ce radar pour être flashé le 12 avril dernier. La direction départementale des territoires avait placé ces appareils suite aux plaintes des éléveurs de la région. La photo en noir et blanc, un peu floue, a depuis "été expertisée et le loup officiellement identifié", rapporte Le Parisien.

18 attaques en un an

"Depuis juin 2012, 18 attaques sur des animaux domestiques ont fait l'objet d'un rapport d'expertise du Centre national d'études et de recherche appliquée de l'Office national de chasse et de la faune sauvage", rappelle la préfecture d'Ardèche. Et aujourd'hui enfin, les craintes de éleveurs sont confirmées et reconnues. A l'approche de la saison de mise au vert des moutons, tous espèrent que des solutions vont maintenant être mises en place.

Les éléveurs veulent des solutions

Jusqu'à présent, les mesures de protection proposées n'avaient pas calmé les inquiétudes des agriculteurs. Les chiens de bergers et les barrières electriques sont "impossibles à mettre en place et inefficaces", lâche l'un d'eux. Les éleveurs souhaitent que le nombre autorisé de loups abattus soit revu à la hausse, mais l'animal reste pour l'instant hautement protégé.

Aussi dans l'actualité aujourd'hui : le retour annoncé de 24h chrono / la polémique du baiser lesbien à l'Eurovision 2013 / le sacre du PSG en tête de la Ligue 1 / la suppresion d'Hadopi par le rapport Lescure