Antoine Griezmann, Bacary Sagna, Olivier Giroud, Blaise Matuidi, Morgan Schneiderlin, Hugo Lloris, Dimitri Payet, Adil Rami... Ils sont les rois de cet Euro 2016 et pourtant, les joueurs de l'Équipe de France n'ont pas tous les pouvoirs sur le terrain, ni même dans leur vie privée... Eh oui, espérer remporter la coupe nécessite de nombreux sacrifices, y compris sexuels !

Si l'on parle beaucoup des footballeurs de l'Équipe de France en cette période d'Euro 2016, certains se sont parfois fait voler la vedette par leur femme. Souvenez-vous lorsque la femme de Dimitri Payet enflammait les tribunes lors du match France-Roumanie. Il faut dire que les WAGs ne sont pas les plus moches ! Antoine Griezmann, Bacary Sagna, Olivier Giroud, Blaise Matuidi, Morgan Schneiderlin, Hugo Lloris, Dimitri Payet, Adil Rami... Tous ont des copines canons !

Un régime strict pendant l'Euro ?

Malheureusement pour eux (et elles), participer à une compétition comme l'Euro demande un régime strict, aussi bien gastronomiquement que sexuellement. Pour espérer aller en finale, les Bleus doivent faire beaucoup de sacrifices : entre les entraînements et les matchs, ils n'ont pas beaucoup de temps pour voir leurs familles. Heureusement pour les Français, jouer à domicile permet aux femmes de venir voir plus facilement leur chéri, et ça coûte moins cher !

Un problème sur lequel Guy Roux, inoubliable entraîneur de l'AJ Auxerre et désormais consultant pour Europe 1, est revenu : "Vous avez plus de 550 jeunes hommes de 20 à 35 ans rassemblés pendant une même compétition, la question se pose forcément. Les sélectionneurs et les présidents de fédération intelligents ouvrent des fenêtres pour les épouses et les compagnes."

Le sexe surveillé ?

Institutionnalisé par Aimé Jacquet en 1998 et repris depuis par tous les coachs de l'Équipe de France, le temps de visite des femmes de footballeurs est assez encadré et limité. "L'Euro est en France, il faut faire gaffe, tout peut se savoir, un employé d'un hôtel peut parler à la presse", explique Dominique Sévérac, auteur de la Face cachée des Bleus.

Si la surveillance est de plus en plus accrue, le staff des Bleus ne veut pas pour autant empiéter sur la vie intime de ses joueurs. "Le sexe, ça ne regarde pas le staff. Ce qui les regarde, c'est que les joueurs bénéficient d'un confort affectif, d'un environnement familial idéal", assure Dominique Sévérac. "Après, ce qui se passe dans la chambre... Évidemment, on peut imaginer que la détente se passe aussi sur l'oreiller. Mais qu'ils soient bons à l'entraînement, c'est beaucoup plus une préoccupation".

Faut-il de l'abstinence ?

Le sexe a-t-il une mauvaise influence sur la performance d'un joueur ? Ou, au contraire, le booste-t-il ? Si personne n'a su le dire, Guy Roux recommande tout de même d'éviter tout excès : "Je demandais seulement aux joueurs de ne pas faire des performances dans les 72 heures qui précédaient le match. Pas d'abstinence, non, mais une pratique raisonnée. Qu'ils n'essayent pas de battre des records du monde ou même des records de Bourgogne". On ne sait pas la fréquence des rapports sexuels des Bleus en ce moment (surtout de Griezmann, devenu papa), mais ils semblent avoir trouvé la bonne formule !

Antoine Griezmann
Messi "à moitié autiste" et Griezmann sans "cojones" : les propos de Christophe Dugarry indignent
Antoine Griezmann, Squeezie, Gotaga et Doigby offrent 33 000 € à La Croix Rouge avec leur MasterKill
Antoine Griezmann : son frère Théo s'est fiancé à sa petite amie Marie !
Captain Tsubasa s'associe à l'Equipe de France : 3 choses qu'on veut absolument avoir
voir toutes les news de Antoine Griezmann Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème