Antoine de Caunes, le nouvel animateur du Grand Journal de Canal+, n'est décidément pas tendre avec Michel Denisot. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, l'humoriste emblématique de la chaîne cryptée est revenue sur sa nomination aux commandes du show, en profitant pour "tacler" son prédécesseur.

A la rentrée, Antoine de Caunes reprendra les rênes du Grand Journal. La figure emblématique de Canal+ ne sera d'ailleurs pas seule à rejoindre le programme, l'acteur Arié Elmaleh ou encore le journaliste Nicolas Demorand déjà confirmés comme chroniqueurs, nouveautés que l'animateur a pu d'ailleurs commenter dans une interview à Télé 7 Jours. Mais avant de présenter ce qui nous attend, celui-ci en a profité pour chambrer Michel Denisot et en particulier "son" Grand Journal.

"Michel Denisot la jouait à l'ancienne"

"Les séquences s'enchaînaient à la vitesse du son, personne n'avait le temps de parler. Les chroniqueurs étaient sagement assis en rang d'oignons à attendre qu'on leur donne la parole" a-t-il expliqué. Et d'ajouter : "Par lassitude, par usure, à cause de la concurrence qui s'est développée, 'Le Grand Journal' est passé en mode turbo. Ça a frustré tout le monde, sur le plateau comme de l'autre côté du poste". Il se juge également "plus chaleureux" que son prédécesseur, parti en fanfare. "Michel est plus calme et flegmatique [...] il la jouait à l'ancienne, comme la figure tutélaire qui distribuait la parole" lui a-t-il reproché.

Un show à l'américaine

Et à en croire ses propos, Antoine de Caunes aurait déniché la recette à succès. "J'ai surtout envie que ça brasse, que ça vive ! Que la parole circule, qu'on s'amuse, que 'Le Grand Journal', ce soit un peu le bordel [...] J'ai envie qu'il se dégage un sentiment général de bienveillance", a-t-il exposé sa "version" de l'émission, qu'il souhaite ainsi aussi rythmée que les talk-show et late show américains. "Je m'imagine comme l'anchorman à l'américaine, en costard-cravate, à la Jon Stewart, avec le sérieux du mec qui donne l'info, mais qui a aussi la liberté de sortir une grosse vanne", a-t-il continué.

Merci qui ? Merci Madame de Caunes !

De l'humour que les téléspectateurs n'auraient presque jamais pu apprécier. Comme l'explique l'ancien acolyte de José Garcia, sa femme, Daphné Roulier, également présentatrice sur Canal+, l'a poussé à accepter la proposition de la chaîne. Rendez-vous donc le 26 août prochain pour découvrir si, oui ou non, l'animatrice du JT de D8 a bien fait.

Antoine De Caunes
Les Recettes Pompettes de retour : Antoine de Caunes et Monsieur Poulpe font le show
Le Grand Journal : une nouvelle formule avec Antoine de Caunes... mais sans certains chroniqueurs ?
Antoine De Caunes annonce son retour dans Le Grand Journal à la rentrée, Canal + dément
Le Grand Journal en danger ? Canal+ aurait demandé des changements à Antoine de Caunes
voir toutes les news de Antoine De Caunes Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème