A
Bonne nouvelle pour celles et ceux qui avaient peur qu'Annabelle se soit échappée : elle est toujours enfermée. Contrairement à ce que disait la rumeur sur Twitter, la poupée démoniaque est toujours emprisonnée dans le musée d'Ed et Lorraine Warren, aujourd'hui surveillée par leur gendre Tony Spera.

Les internautes ont cru à la rumeur et eu peur

Vous connaissez Annabelle, alias la poupée maléfique qui a inspiré les films d'horreur Annabelle, Annabelle 2 : La création du mal et Annabelle 3 : La maison du mal. Elle avait été capturée par les chasseurs de fantômes Ed et Lorraine Warren (aujourd'hui décédés), incarnés par Patrick Wilson et Vera Farmiga dans Conjuring : Les dossiers Warren où elle apparaît. Enfermée au Warren Occult Museum à Monroe, dans le Connecticut (Etats-Unis), il se disait sur les réseaux ce vendredi 14 août 2020 qu'elle se serait échappée. Une rumeur lancée suite à une modification de sa page Wikipédia, assurant qu'elle aurait réussi à partir de sa "prison". Au point que la célèbre poupée démoniaque s'est retrouvée en TT sur Twitter ce vendredi 14 août 2020 et ce samedi 15 août 2020.

Les twittos ont été en effet très nombreux à écrire au sujet d'Annabelle. Les internautes ont avoué avoir peur qu'elle arrive chez eux en pleine nuit et être effrayés de se retrouver plonger dans un film d'horreur dans la vraie vie. Mais en fait, Annabelle ne s'est pas échappée du musée. La poupée est toujours à sa place, enfermée pour de bon.

"Annabelle ne s'est pas échappée" assure le gendre des Warren

Tony Spera, gendre d'Ed et Lorraine Warren, a tenu à mettre fin à la rumeur. Dans une vidéo postée sur YouTube, il s'est même filmé dans le Warren Occult Museum pour montrer Annabelle et ainsi prouver qu'elle ne s'est pas échappée. "Annabelle ne s'est pas échappée" a ainsi expliqué celui qui est policier devenu spécialiste du paranormal, "Annabelle est vivante, enfin, je ne devrais pas dire vivante, Annabelle est ici, dans toute sa tristement célèbre gloire".

Et Tony Spera a ajouté qu'il n'est "pas parti en voyage" ou "sorti" et que la poupée "n'a jamais quitté le musée". Il a conclu : "N'oubliez pas, j'ai une sécurité high-tech, ici. Je saurais instantanément si Annabelle était partie, si quelque chose s'était passé ou si quelqu'un était entré par effraction". C'est donc uniquement dans nos cauchemars qu'elle viendra nous hanter.