Fais-moi une place, la nouvelle émission présentée par Alessandra Sublet et qui débarque le 27 octobre prochain sur France 5, est déjà au coeur d'une polémique de plagiat. Après les accusations de la journaliste Céline Alonzo qui reproche à la société de production d'avoir repris son concept sans son accord, le producteur de l'animatrice est monté au créneau dans un entretien pour le Point où il évoque "un mensonge". Un communiqué officiel rédigé par la société en question a aussi été dévoilé. La guerre est-elle déclarée ?

Fais-moi une place, l'émission accusée de plagiat

Avant même sa diffusion sur le petit écran, la nouvelle émission d'Alessandra Sublet - Fais-moi une place - fait déjà couler beaucoup d'encre. Si les téléspectateurs devraient découvrir dès le 27 octobre prochain une personnalité qui évoque un lieu où elle aime se rendre, l'idée ne viendrait pas de la production ni de la chaîne mais d'une journaliste qui a récemment crié au plagiat. Prénommée Céline Alonzo, cette dernière a jeté un gros pavé dans la mare en évoquant son projet d'émission Passion de star qui reprendrait exactement la même formule du nouveau rendez-vous d'Alessandra Sublet sur France 5.

La production réfute toutes les accusations de la journaliste

Il n'aura pas fallu beaucoup de temps à la société accusée de plagiat - 3ème Oeil Production - pour riposter. Dans un entretien officiel accordé au site du Point, le producteur de Fais-moi une place, Pierre-Antoine Capton, parle de "mensonge". Et dans un communiqué officiel transmis par la société de production, cette dernière réfute toute les accusations de la journaliste.

"Le concept de cette émission a été élaboré et développé par Troisième Oeil Productions et Alessandra Sublet, à la fin de l'année 2012 (...) Ce concept ne s'inspire ni directement ni indirectement du projet d'émission de Céline Alonzo qu'elle a proposé à Troisième Oeil Productions après que celle-ci ait déjà élaboré et présenté son projet à France 5. Les éléments revendiqués par Céline Alonzo comme propres à son projet, sont en réalité banals et inhérents à ce genre d'émission".

Aucune plainte déposée

Pour le moment, aucune action en justice n'a été demandée par Céline Alonzo. Par contre, 3ème Oeil Production n'a pas balayé l'idée d'engager une procédure contre la journaliste pour diffamation et chantage. Une affaire qui pourrait donc bien trouver son dénouement devant les tribunaux.

Aussi dans l'actu : Kanye West VS le paparazzi : mea culpa larmoyant, Facebook fait marche arrière sur la confidentialité et Jamie Foxx : héros du biopic sur Martin Luther King ?

Alessandra Sublet
Alessandra Sublet et Daphné Bürki : simulation d'orgasme en direct dans La Nouvelle Edition
Alessandra Sublet en couple : son mari Clément Miserez se confie dans C à Vous
Alessandra Sublet entarte son "ennemi" Thierry Ardisson sur Canal Plus
Alessandra Sublet maman : un petit garçon pour l'animatrice
voir toutes les news de Alessandra Sublet Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème