CINÉ SÉRIE
A ne pas manquer à la télé ce soir : Barbie débarque enfin ! Et il n'en finit pas de faire polémique
Publié le 16 février 2024 à 09:00
Par Clément Arbrun | Journaliste société
Journaliste spé Société et Pop Culture, Clément s'intéresse autant aux punchlines de Virginie Despentes qu'à celles de Megan Thee Stallion, aux perruques de Bilal Hassani qu'aux blagues de Panayotis Pascot. Il aiguise principalement sa plume en papotant féminismes, genre et fashion, ce qui lui permet de parler d'Harry Styles, des gens pas toujours fréquentables qui emploient le mot "woke" sur Twitter et des dernières prods Netflix. Malin.
C'est LE film qui a pulvérisé le box office l'an passé. Et de ses premiers teasers à ses nominations aux Oscars, il n'a jamais cessé de faire débat. Mais pourquoi ? Gros plan sur Barbie, exceptionnellement diffusé sur Canal + ce vendredi 16 février à 21h15.
Bande-annonce de Barbie. Le film événément enfin dispo à la télé et il n'en finit pas de faire polémique © Warner Bros
Ryan Gosling à la première du film "Barbie" à Los Angeles, le 9 juillet 2023. Mexico City, MEXICO - Actress America Ferrera during the pink carpet of the movie ''Barbie'', which will have its premiere on July 20 in Mexican theaters. Its protagonists, Margot Robbie and Ryan Gosling, who play Barbie and Ken, are in Mexico on a promotional tour. Pictured: Ryan Gosling, Margot Robbie Ryan Gosling, Margot Robbie et America Ferrera à la première du film "Barbie" à Los Angeles, le 9 juillet 2023. LOS ANGELES, CA - JULY 9: Margot Robbie at the world premiere of Barbie at Shrine Auditorium in Los Angeles, California on July 9, 2023. Margot Robbie après la première du film Barbie à Londres
La suite après la publicité

Soirée-événement ce 16 février à 21h15 : est pour la première fois diffusé à la télé en France le plus gros succès au box office mondial de 2023 : Barbie. Et c'est naturellement sur Canal + que ça se passe.

Mais pourquoi être au rendez-vous ? C'est simple : car vous n'avez pas fini d'entendre parler de cette production Mattel signée Greta Gerwig. Succès phénoménal devenu deux mois après sa sortie le film plus rentable de 2023 avec ses 1,38 milliard de dollars au box office US, s'érigeant moins en oeuvre qu'en phénomène culturel, cette satire très, très drôle est surtout devenu un catalyseur à polémiques.

>> Barbie est le seul film à avoir tout compris au génie comique de Ryan Gosling, et c'est réjouissant <<

Critiques, coups de gueule, controverses, voire même interdictions ! Barbie a tout connu. Dès sa sortie aux States, le conservateur américain (très médiatisé) Ben Shapiro étrille cette comédie trop girl power à ses yeux : "un des pires films jamais vus, un des films les plus wokes jamais vus". A l'unisson, sur les réseaux sociaux, on dénonce une décomplexée "propagande féministe". Oui oui, sans rire.

Mais ce n'est pas tout. Dans le même laps de temps, au Liban et au Koweit, la sortie du film est carrément annulée. Le ministre de la Culture Mohammad Mortadan dénonce une "promotion de l'homosexualité et du changement de sexe" (!) et diabolise une oeuvre allant à l'encontre "des valeurs morales et religieuses". On aurait pu croire que les controverses avaient atteint un point de non-retour. Spoiler : pas du tout. Elles ne faisaient que commencer.

Un film qui n'a jamais cessé d'être controversé !
Cette satire très, très drôle est surtout devenu un catalyseur à polémiques.
© Mattel

Dans les mois qui suivirent, alors que le hit subit interdictions et censure dans certains pays peu sensibles (ou trop sensibles) à son progressisme, c'est encore aux Etats-Unis que les débats battent leur plein. Notamment car bien des internautes, vidéastes, influenceurs, voient là un film qui magnifierait la détestation des hommes. Soucieux de ranimer les braises, l'humoriste américain Marc Maron ironise : "le fait que certains hommes soient offensés est tellement embarrassant pour eux. Ce sont juste de gros bébés".

Et ce alors que des associations chrétiennes dénoncent le caractère LGBTQ du film - on se demande encore ce qu'il y a de LGBT dans Barbie.

Pas super solidaires, les cinéastes s'en prennent à Greta Gerwig. Lauréat (à deux reprises !) de la Palme d'or, le Suédois Ruben Ostlund (Sans filtre) démonte le film : "C'est du cynisme déguisé en optimisme. C'est toute la folie de notre époque. Un fabricant de jouets qui finance son propre film et qui s'achète une cinéaste d'auteur américaine afin de rendre plus présentable ces poupées très vieux jeu... Barbie met une tonne d'argent dans le marketing, et il n'y a plus de bouche-à-oreilles".

Les polémiques en tout genre ne se sont pas arrêtées là. A l'heure des nominations aux Oscars, la discorde s'exacerbe. Pourquoi ? Car si Barbie est en lice pour l'Oscar du meilleur film, et Ryan Gosling la statuette du meilleur acteur dans un second rôle (il interprète Ken dans le film), sont absentes des nominations... Sa star, Margot Robbie, et sa réalisatrice, Greta Gerwig. En gros, celles sans qui Barbie n'existerait pas.

Ce qu'a souligné Ryan Gosling d'ailleurs : "Il n'y a pas de Ken sans Barbie. Il n'y a pas de Barbie sans Greta Gerwig et Margot Robbie. Dire que je suis déçu qu'elles ne soient pas nommées dans leurs catégories respectives serait un euphémisme ! Ce sont les personnes responsables de ce film mondialement célèbre. Leur travail doit être reconnu".

Et on pourrait encore poursuivre longtemps cet interminable feuilleton. Alors que des stars comme Meryl Streep envisagent ce film comme le sauveteur inespéré du cinéma américain, survenu en pleine grève des scénaristes et acteurs à Hollywood, d'autres comme Oliver Stone voient là "une infantilisation d'Hollywood".

Bref, ce 16 février à 21h15, Canal + propose l'air de rien l'une des oeuvres les plus controversées de 2023. Rien que ça. Raison de plus pour le (re)voir !

À propos de
Margot Robbie
Margot Robbie
CINÉ SÉRIE
Margot Robbie est totalement snobée par les Oscars, et c'est un scandale (même Ryan Gosling le dit !)
24 janvier 2024 à 16:17
CINÉ SÉRIE
C'est le meilleur film de 2023, mais il n'aura jamais de suite au cinéma : "On a mis tout ce qu'on pouvait"
27 novembre 2023 à 12:02
Tous les articles
Mots clés
Cinéma
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
A ne pas manquer à la télé ce soir : cette suite dans laquelle Alexandra Lamy a refusé de jouer pour le bien du film play_circle
CINÉ SÉRIE
A ne pas manquer à la télé ce soir : cette suite dans laquelle Alexandra Lamy a refusé de jouer pour le bien du film
6 février 2024
A ne pas manquer à la télé ce soir : ce film qui a prédit notre pire cauchemar 9 ans trop tôt play_circle
CINÉ SÉRIE
A ne pas manquer à la télé ce soir : ce film qui a prédit notre pire cauchemar 9 ans trop tôt
15 février 2024
Les articles similaires
Peut-être le meilleur film de science-fiction de tous les temps : sa nouvelle fin change toute l'histoire et fait froid dans le dos play_circle
CINÉ SÉRIE
Peut-être le meilleur film de science-fiction de tous les temps : sa nouvelle fin change toute l'histoire et fait froid dans le dos
31 décembre 2023
40 ans après son énorme bide au cinéma, ce film de science-fiction devenu culte va avoir une suite play_circle
CINÉ SÉRIE
40 ans après son énorme bide au cinéma, ce film de science-fiction devenu culte va avoir une suite
19 février 2024
Dernières actualités
House of the Dragon saison 2 : une suite moins violente et sanglante ? Le créateur promet du changement play_circle
CINÉ SÉRIE
House of the Dragon saison 2 : une suite moins violente et sanglante ? Le créateur promet du changement
17 juin 2024
Ce film d'horreur est considéré comme l'un des meilleurs des années 2010, et il aura (enfin !) droit à une suite play_circle
CINÉ SÉRIE
Ce film d'horreur est considéré comme l'un des meilleurs des années 2010, et il aura (enfin !) droit à une suite
17 juin 2024
Dernières news