4 mariages pour une lune de miel : une candidate se lâche et insulte ses concurrentes
Si le programme 4 mariages pour une lune de miel de TF1 a pour objectif de célébrer l'amour, c'est plutôt de la haine qui est ressortie de l'émission de ce vendredi 23 février. Vexée par les remarques désobligeantes de ses concurrentes, une candidate a passé son temps à les insulter.

Il y a des mauvais(es) perdant(e)s partout, même dans l'émission 4 mariages pour une lune de miel, le célèbre programme de TF1. Et ce n'est pas l'épisode de ce vendredi 23 février qui nous contredira, puisque l'une des candidates de la semaine a véritablement pété un câble au moment de découvrir les notes et commentaires qui lui ont été attribués par ses concurrentes.

Une candidate se lâche et insulte ses concurrentes

Si toutes les candidates ont été logées à la même enseigne côté critiques et moqueries (clairement, elles ne partiront jamais en vacances ensemble), c'est Johanna qui s'est montrée la plus remontée des 4. Et entre deux/trois regards de la mort qui tue et une envie de quitter la salle à tout moment, la jeune mariée s'est laissée aller à un festival de remarques toutes plus incendiaires les unes que les autres. Au programme ? Attention les yeux, c'est violent...

"- Pour qui elle se prend celle-là. Elle avait un bustier, on voyait la moitié de ses tétons et elle se permet de dire que je parais vieille. Sale c***e".

"- Elle a une robe du marché à 40€ on aurait dit un gros dindon".

"- J'aurais honte si j'étais elle".

"- Y en a qui peuvent fermer leur gu*ule".

"- Je vais me la manger".

"- Ferme ta bouche, elle a pas de savoir vivre, c'est une pauvre fille de 21 ans".

"- Sophie c'était vraiment une grosse faux-cul".

"- C'est des pauvres petites pisseuses qui n'ont jamais rien vu de leur vie à part des hamburgers et des pizzas, elles connaissent rien d'autre. Les pauvres filles."

Vous l'aurez compris, c'est sans surprise que Johanna n'est pas repartie avec la Lune de miel. Toutefois, elle aura eu le mérite de mettre un peu d'ambiance dans l'émission. C'est déjà ça...

News
essentielles
sur le
même thème