2 photos
Voir le diapo
Hier soir, le dernier volet de la saga Harry Potter a enfin été dévoilé au public ! Les fans se sont rués dans les cinémas pour la séance de minuit, ne pouvant pas attendre plus longtemps. Comment résister à la tentation ? C'est impossible pour les vrais fans, et c'est pour ça que

Hier soir, le dernier volet de la saga Harry Potter a enfin été dévoilé au public ! Les fans se sont rués dans les cinémas pour la séance de minuit, ne pouvant pas attendre plus longtemps. Comment résister à la tentation ? C'est impossible pour les vrais fans, et c'est pour ça que Purefans News était à Bercy hier soir !! La nuit a été magique, c'est la cas de le dire. Certains cinémas proposaient même la 1ere partie d'Harry Potter, enchaînée avec la deuxième. On vous donne notre avis sur Purefans News by Adobuzz.



On se souvient tous de la fin de la première partie d'Harry Potter et les reliques de la mort: Voldemort brandissant la baguette de Dumbledore, faisant de lui le sorcier le plus puissant au monde. C'est sur cette note sinistre qu'a commencé la deuxième partie d'Harry Potter et les reliques de la mort. Et ce dernier volet est le plus triste de tous. Comme dans toute grande bataille, beaucoup de personnes meurent. Mais c'est aussi pour ça qu'on adore. 

L'histoire se passe en grande partie dans l'enceinte de Poudllard, mise à part la première partie où les trois héros vont chercher un horcruxe à Gringotts. On retrouve avec plaisir tous les personnages de l'école qui étaient absents de la première partie: Néville, professeure McGonagall, et même Rusard avec sa chatte Miss Teigne.

Jusqu'au bout, il y aura des retournements de situation qui rendent le film palpitant. Même à minuit après une journée de travail et l'envie d'aller se coucher, les paupières ne se font pas lourdes une seule seconde! Le film ne vous laisse ni le temps de vous ennuyer ni le temps de souffler. Si bien que quand le générique apparait à l'écran, on ne se rend pas compte qu'il a duré 2h10. 

Le réalisateur a pris quelques libertés vers la fin, afin de faire durer l'affrontement final entre Voldemort et Harry le plus longtemps possible. Il fallait bien que le film ait son petit côté Américain. Mais finalement, David Yates, le réalisateur s'en est assez bien sorti.Il arrive à faire traîner le dénouement sans lasser le spectateur. 

Cette dernière partie peut être vu en 3D ou en 2D. Décidément, les films en 3D n'apportent rien de plus à l'écran. Pendant quelques scènes où Harry est poursuivi par un dragon de feu, on a cru que la magie de la 3D allait opérer et que la tête enflammée sortirait de l'écran pour nous lécher le visage. Mais non. Juste quand on pense que ça va se produire, le plan change. Résultat: la 3D n'est vraiment pas nécéssaire. 

C'est quand même avec les larmes aux yeux qu'on quitte la salle. Il n'y aura plus jamais d'Harry Potter. C'est la fin d'une époque. Mais quand on repense au film, on est content que ce soit fini, car on a enfin pu voir le dénouement tant attendu. Et surtout, le baiser le plus attendu du cinéma: celui de Ron et Hermione.

Si le film donne envie de pleurer, c'est compensé par les franc éclats de rire qu'il nous donne, surtout grâce à Ron, qui a toujours le mot pour rire ou des mimiques hilarantes. On peut s'être pris au jeu de la saga Harry Potter ou non, une chose est sûre, ce dernier film marque les esprits. 

Emma Watson
Emma Watson et Eddie Redmayne s'opposent à leur tour aux propos anti-trans de J.K. Rowling
Emma Watson en couple (mais pas avec Tom Felton) : voici son petit ami
Les 15 meilleures punchlines d'Hermione dans Harry Potter
Emma Waston et Tom Felton en couple ? Rupert Grint fait une révélation
voir toutes les news de Emma Watson Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème