CINÉ SÉRIE
"Oui oui, les gays existent, même durant l'apocalypse" : Bella Ramsey explique pourquoi The Last of Us est une série qui compte autant pour les LGBT
Publié le 8 mai 2023 à 11:00
Par Clément Arbrun | Journaliste société
Journaliste spé Société et Pop Culture, Clément s'intéresse autant aux punchlines de Virginie Despentes qu'à celles de Megan Thee Stallion, aux perruques de Bilal Hassani qu'aux blagues de Panayotis Pascot. Il aiguise principalement sa plume en papotant féminismes, genre et fashion, ce qui lui permet de parler d'Harry Styles, des gens pas toujours fréquentables qui emploient le mot "woke" sur Twitter et des dernières prods Netflix. Malin.
Pas toujours facile de se taper les remarques des homophobes quand on tourne dans une série qui fait réagir dans le monde entier : Bella Ramsey en sait quelque chose. Mais la star de The Last of Us ne se démonte pas et hisse haut le drapeau arc en ciel.
"Oui oui, les gays existent, même durant l'apocalypse" : Bella Ramsey explique pourquoi The Last of Us est une série qui compte autant pour les LGBT
"Oui oui, les gays existent, même durant l'apocalypse" : Bella Ramsey explique pourquoi "The Last of Us" est une série qui compte autant pour les LGBT
Bella Ramsey - Les célébrités quittent l'hôtel "THE MARK" pour se rendre à la soirée du "MET Gala 2023" à New York, le 1er mai 2023. Pas toujours facile de se taper les remarques des homophobes quand on tourne dans une série qui fait réagir à travers le monde entier : Bella Ramsey en sait quelque chose. Mais la star de "The Last of Us" ne se démonte pas et hisse le drapeau arc en ciel. 
Bella Ramsey - Les célébrités arrivent à la soirée du "MET Gala 2023" à New York, le 1er mai 2023. Dans une interview accordée à L'Officiel, la jeune icône de la célèbre série post-apocalyptique dispo sur Prime Video a loué la qualité des deux épisodes centrés sur des histoires d'amour entre mecs. Un show pas juste hétéro du coup.
Bella Ramsey - Front Row du défilé Christian Dior prêt-à-porter automne-hiver 2023/2024 lors de la Fashion Week de Paris (PFW), à Paris, France, le 28 février 2023. © Bertrand Rindoff/Bestimage "C'était vraiment sympa d'avoir deux épisodes vraiment 'queer' dans 'The Last of Us'. En fait, les homosexuels existent dans notre monde, alors pourquoi n'existeraient-ils pas en pleine apocalypse ?"
Bella Ramsey au photocall de la 28ème cérémonie des "Critics' Choice Awards" à l'hôtel Fairmont Century Plaza à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 15 janvier 2023. "Ces persos sont partie intégrante de cette histoire, on a pas du tout cette impression de 'Oh, nous mettons juste des queer pour la représentation', il s'agit de raconter l'histoire de deux personnes qui s'aiment, et c'est ça qui est vraiment magnifique"
Bella Ramsey à la première du film "Catherine Called Birdy" à Londres, le 20 septembre 2022.
La suite après la publicité

Bella Ramsey n'est pas du genre à se laisser démonter. Pour s'en convaincre, pensez donc à la détermination d'Ellie, son alias à l'écran dans la série phénomène The Last of Us. A seulement dix-neuf ans, l'interprète déjà repérée pour son rôle de Lyanna Mormont dans Game of Thrones est venue renverser la table en imposant son jeu, son style, son identité. Et ses convictions aussi, facette indissociable des stars de la génération Z.

Car dès les premières saisons de The Last Of Us, alors que le nom de Bella Ramsey commençait à recouvrir les pages des magazines, l'interprète donnait le ton en faisant son coming out gender fluid. C'est à dire ? Simple : une personne gender fluid, comme une personne non-binaire, ne se reconnaît ni dans le genre masculin, ni dans le genre féminin. Ni meuf, ni mec, ni tous les vieux stéréotypes qui vont avec. Fluide, quoi.

Et en parallèle, la star n'a jamais cessé de défendre l'une des grandes intentions, tout aussi "queer", du show qui l'a révélée aux yeux du public : représenter les gays dans les fictions mainstream. Un point qu'elle défend bec et ongles. Jusqu'à s'attarder une nouvelle fois dessus lors d'une toute récente interview...

>> The Last of Us : ce (gros) détail bien sexiste qui sépare Pedro Pascal de Bella Ramsey <<

Les gays en pleine apocalypse

Dans une interview accordée à L'Officiel, la jeune icône de la célèbre série post-apocalyptique dispo sur Prime Video a effectivement loué la qualité de deux épisodes centrés sur une histoire d'amour entre mecs - la romance gay qui unit les personnages de Bill et Frank. Une représentation qui compte beaucoup à ses yeux. On parlerait même "d'inclusion", pour employer un terme plus branché : la nécessité de proposer des séries (et pas seulement) qui reflètent notre monde, et donc, pas simplement les hétéros.

"C'était vraiment sympa d'avoir deux épisodes vraiment 'queer' dans The Last of Us. En fait, les homosexuels existent dans notre monde, alors pourquoi n'existeraient-ils pas en pleine apocalypse ?", s'est amusée Bella Ramsey. A bon entendeur. Bien sûr, vous vous en doutez, le souci avec ce genre d'idées, c'est que l'on peut vite sombrer dans le "queer baiting" : représenter pour représenter, penser davantage en terme d'inclusion qu'en terme de qualité, proposer ce genre de persos pour se mettre dans la poche la communauté LGBTQ.

Oui mais voilà, rien de tout ça dans The Last of Us. L'interprète d'Ellie en tout cas nous l'assure : "Bill et Frank sont partie intégrante de cette histoire, on a donc pas du tout cette impression de 'Oh, nous mettons juste des queer pour la représentation', il s'agit surtout de raconter l'histoire de deux personnes qui s'aiment, et c'est ça qui est vraiment magnifique", se réjouit la star. Pas juste une question de quotas donc, loin de là.

Mais cela ne va pas calmer la frange la moins affutée (enlevez le "af") des fans du jeu vidéo d'origine. Bella Ramsey le sait et abordait déjà ce problème en février dernier : les réactions homophobes engendrées par le succès de The Last of Us. "Je sais que les gens penseront ce qu'ils veulent penser. Mais ils vont devoir s'y habituer", taclait en souplesse auprès du magazine GQ l'artiste britannique.

Et l'interprète gender fluid de conclure : "Si vous ne voulez pas regarder la série parce qu'elle comprend des intrigues entre personnages gays, ou bien parce qu'elle présente un personnage trans, et bien vous manquez quelque chose !". Toi même tu connais l'expression : les absents ont toujours tort.

Mots clés
Séries
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Gibbs de retour dans NCIS avec son propre spin-off : c'est la pire idée possible et on vous explique pourquoi ça va ruiner la série play_circle
CINÉ SÉRIE
Gibbs de retour dans NCIS avec son propre spin-off : c'est la pire idée possible et on vous explique pourquoi ça va ruiner la série
6 janvier 2024
Elle était l'actrice la plus puissante de TF1, elle explique pourquoi elle a subitement quitté cette série à succès : "Ca m'a un peu atteinte" play_circle
CINÉ SÉRIE
Elle était l'actrice la plus puissante de TF1, elle explique pourquoi elle a subitement quitté cette série à succès : "Ca m'a un peu atteinte"
15 janvier 2024
Les articles similaires
L'annulation de la série Le Problème à 3 corps devient de plus en plus crainte : pourquoi Netflix pourrait supprimer sa série phénomène de science-fiction play_circle
CINÉ SÉRIE
L'annulation de la série Le Problème à 3 corps devient de plus en plus crainte : pourquoi Netflix pourrait supprimer sa série phénomène de science-fiction
3 avril 2024
Mon petit renne : qu'est devenue la harceleuse de Richard Gadd dans la vraie vie ? L'acteur "mitigé" à ce sujet play_circle
CINÉ SÉRIE
Mon petit renne : qu'est devenue la harceleuse de Richard Gadd dans la vraie vie ? L'acteur "mitigé" à ce sujet
17 avril 2024
Dernières actualités
Ce chef-d'oeuvre de science-fiction vient d'arriver sur Prime Video. Il ne dure que 43 minutes et marquait les débuts Carey Mulligan play_circle
CINÉ SÉRIE
Ce chef-d'oeuvre de science-fiction vient d'arriver sur Prime Video. Il ne dure que 43 minutes et marquait les débuts Carey Mulligan
21 juin 2024
Du steak tous les soirs et 12 kilos de muscles : c'est le régime de Gerard Butler pour son incroyable transformation pour un film d'action play_circle
CINÉ SÉRIE
Du steak tous les soirs et 12 kilos de muscles : c'est le régime de Gerard Butler pour son incroyable transformation pour un film d'action
21 juin 2024
Dernières news