Valeria : 6 différences entre la série et le livre
Valeria : 6 différences entre la série et le livre
Si vous ne le saviez pas encore, le nouveau show espagnol Netflix, Valeria, est inspiré de la saga littéraire à succès d'Elisabeth Benavent. Comme chaque adaptation, l'histoire originale a connu quelques changements entre le livre et la série portée par Diana Gomez vue dans La Casa de Papel. Alors, quelles sont les différences ? En voici 6. Attention, cet article contient des spoilers.

1. Des changements physiques

Si Valeria, jouée par Diana Gomez de La Casa de Papel, est rousse est mince dans la série, ce n'est pas vraiment le cas dans les romans d'Elisabeth Benavent : elle est décrite avec des formes dans le texte. Autre changement physique : Nerea a les cheveux longs et raides dans les livres tandis qu'elle est blonde et bouclée dans le nouveau show espagnol de Netflix.

2. La carrière de Valeria

Dans la série de María López Castaño, Valeria essaie tant bien que mal d'écrire son premier roman. Ses histoires proposées ne conviennent pas à son éditeur, mais sa rencontre avec le beau Victor (Maxi Iglesias qui n'était pas le premier choisit pour ce rôle) va lui redonner pas mal d'inspirations. Elle travaille aussi en tant que agent de sécurité dans un musée. Dans le livre, le personnage principal a déjà publié son premier bouquin. Après l'énorme succès de celui-ci, son éditeur lui demande d'en écrire un deuxième. La panne d'inspi intervient à ce moment précis.

3. Des scènes plus érotiques

Un peu comme avec After - Chapitre 1, la série Valeria a censuré quelques scènes érotiques. La saga littéraire est beaucoup plus hot et les scènes de sexe sont plus détaillées : "sa culotte est mouillée" ou encore "ses mamelons se sont durcis", peut-on par exemple lire dans l'oeuvre d'Elisabeth Benavent. Les spectateurs ont quand même le droit à des séquences caliente dans le show Netflix, mais y en aura-t-il plus dans la potentielle saison 2 ? Affaire à suivre.

Valeria : la série est moins érotique le livre
Valeria : la série est moins érotique le livre

4. La sexualité de Nerea

L'un des plus gros changements concerne sans aucun doute Nerea, l'une des meilleures potes de Valeria. Dans la série, le personnage interprété par Teresa Riott est lesbienne et intègre une association féministe dans laquelle se trouve ses futures conquêtes. Eh bien, dans le bouquin, Nerea est hétérosexuelle et a même une relation avec Daniel, le boss de son amie Carmen, qu'on ne voit pas vraiment à l'écran.

Valeria : Nerea est hétérosexuelle dans les livres
Valeria : Nerea est hétérosexuelle dans les livres

5. L'infidélité d'Adrian

Si dans le show porté par Diana Gomez, Adrian est un mari compréhensif, ambitieux, aimant et fidèle, il est tout le contraire dans le livre : il trompe Valeria avec son assistante, qui n'est pas mentionnée dans la série. Les rôles sont donc inversées dans la création de María López Castaño puisque c'est Valeria qui est infidèle à Adrian et qui commet beaucoup d'erreurs dans leur couple.

Valeria : Adrian, un mari infidèle dans les livres
Valeria : Adrian, un mari infidèle dans les livres

6. Un rapprochement plus lent

Vous pensez avoir trop attendu pour que Valeria et Victor passent enfin à l'action ? Eh bien, sachez que dans le roman, leur rapprochement est encore plus lent : il se met en place doucement, mais sûre. Autre petite différence avec la série ? Le personnage de Maxi Iglesias est au courant que Valeria est mariée à Adrian : "je vais au cinéma avec mon mari", lui précise-t-elle dans le premier volet de la saga littéraire. Ce détail aurait-il changé quelques choses dans la série ? On ne le saura jamais.

Netflix
Disparu à jamais : le roman de Harlan Coben devient la nouvelle série française de Netflix
Francesca (Too Hot To Handle) de nouveau en couple après sa rupture avec Harry ?
Dark : les créateurs préparent 1899, une série horrifique sur Netflix
The Crown : une saison 6 finalement commandée (et ce sera vraiment la dernière)
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles