Tandis que les chaînes utilisent les audiences télé afin de déterminer si une série mérite ou non de survivre, Twitter pourrait bientôt apporter un peu de changement dans ces habitudes. Comment ? Grâce à The Twitter TV Ratings et Nielsen.

Qui n'a jamais tweeté durant un épisode de Castle ou How I Met Your Mother ? Si regarder une série est perçue comme une activité personnelle, cela donne surtout envie aux téléspectateurs de partager leurs expériences, ressentis et théories sur les intrigues en cours ou à venir.

Un nouvel indiquateur d'audiences

Ca tombe bien, alors que les séries sont généralement annulées pour mauvaises audiences sans aucune chance de se rattraper ensuite (Poke Lucky 7), Twitter pourrait bientôt bouleverser tout ça. Grâce à un partenariat avec Nielsen, le site peut désormais mesurer le nombre de personnes tweetant à propos d'une série (ou émission) en live, ainsi que le nombre de personnes susceptibles de lire ces messages.

Des tweets très utiles

Des exemples ? Comme le dévoile le New York Times, s'il y avait 9.3 millions de téléspectateurs lors du retour de Grey's Anatomy, seuls 98 600 personnes envoyaient des messages devant. Inutile ? Pas tout à fait, les 225 000 tweets écrits ont ainsi pu être lus par 2,8 millions de personnes (calculs effectués via un algorithme de Nielsen). Du côté du final de Breaking Bad, avec 1,2 millions de tweets envoyés, ce sont près de 9,3 millions d'internautes qui ont été ciblés.

Et s'il est encore impossible de savoir si cela a influencé les utilisateurs du site, cela n'a pu être que positif et peut en partie expliquer l'incroyable succès d'audiences de la fin de Breaking Bad.

L'avenir des séries sur Twitter ?

Par conséquent, il ne serait pas étonnant de voir les chaînes utiliser de plus en plus souvent les célèbres hashtags durant les épisodes, afin de faire monter le buzz et permettre à leurs séries de se faire connaître. Plus intéressant encore, alors que les téléspectateurs peuvent facilement se lasser, cela entretient également un lien très particulier entre les deux parties, ce qui est toujours positif pour l'image d'une chaîne.

Reste désormais à savoir si elles oseront se vanter de leurs scores, comme elles le font pour les audiences, mais il ne fait aucun doute que l'avenir de la télé passera prochainement par internet. Un petit peu ironique non ?

News
essentielles
sur le
même thème