Politiques et chanteurs, même combat...sur Twitter. Selon une enquête de Barracuda Networks pour la branche éco de L'Express, qu'ils soit adeptes de vocalises ou meneurs de leur parti, les artistes musicaux et les hommes politiques de l'Hexagone accumulent les faux abonnés sur la célèbre plate-forme de microblogging.

Outre ses courts messages de 140 caractères plébiscités par plusieurs millions d'internautes, Twitter doit également sa renommée par l'utilisation massive du service par les stars. Françaises ou internationales, les célébrités ne manquent pas une occasion pour apporter de la vie sur la plate-forme, que ce soit en alimentant des clashs divers ou en intéragissant avec leurs milliers followers à l'image de Lil Wayne avec son dernier malaise.

Les "faux-llowers" en augmentation

Pourtant, le service créé par Jack Dorsey n'est pas non plus exempt de défauts. L'un de ses points négatifs majeurs est notamment l'abondance de faux comptes. C'est ainsi qu'une étude récente a démontré que la moitié des millions d'abonnés de Justin Bieber seraient des "fakes". Une tendance qui ne touche pas seulement les stars américaines. En France, où Twitter peine à décoller, les Twittos célèbres collectionneraient également les "faux-llowers", selon une enquête de Barracuda Networks pour l'Expansion.

Politiques et chanteurs dans la balance

Et parmi les mauvais élèves de l'Hexagone, on retrouve aussi bien des icônes de la chanson que des politiques. Shy'm et Matt Pokora comptabiliseraient ainsi 40% de faux followers tandis qu'Arnaud Montebourg en compterait tout de même près de 25%. François Fillon en accumulerait de son côté 17%. Des comptes fictifs payés pour augmenter sa côte de popularité sur Twitter ? Pas nécessairement.

Des followers politiques plus bavards

L'étude avance néanmoins une disparité dans la participation des abonnés. Seuls 27% des fans de Matt Pokora prendraient le temps de lui écrire des mots doux. Un chiffre sensiblement identique pour Shy'm et son million de followers. A contrario, 50 à 70% des personnes qui suivent des politiques réagiraient à leurs propos. Des résultats positifs pour nos amis du gouvernement à nuancer malgré tout, Arnaud Montebourg ne rassemblant par exemple que 140 000 abonnés.

Twitter
#ADayOffTwitch : des streamers boycottent Twitch pour lutter contre le harcèlement et la haine
Une influenceuse harcelée par un homme déjà condamné, elle raconte son cauchemar
Twitter : un tweet de la police sur les nudes et le revenge porn choque, la police s'excuse
#etudiantspasinfluenceurs : le gouvernement répond aux jeunes qui ne se sentent pas représentés
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles