C'est LE bad buzz du moment pour l'émission L'amour est dans le pré 2013. Thomas est accusé de sévices et actes de cruauté envers l'un de ses chevaux. Et alors que la polémique enfle, l'agriculteur a (enfin) décidé de réagir lors d'un entretien pour Télé Loisirs.

Les polémiques s'enchaînent pour L'amour est dans le pré 2013. Histoire de casting faussé, d'un agriculteur qui concrétise avec ses deux prétendantes ou encore de l'un des candidats qui a tenté de berner la production, cette saison a eu le droit à son lot de rebondissements. Mais le pire était à venir comme on a pu le découvrir ce week end. Comme l'a révélé Le Courrier Picard, Thomas - le candidat has been - est accusé de maltraitance et de cruauté envers l'un de ses chevaux.

La polémique gonfle

Le 5 mars dernier, un passant a expliqué à deux employés d'un refuge de Oisemont qu'il avait aperçu un cheval en train d'agoniser. Il a par exemple déclaré que l'animal était "couché sur une bâche tenue avec des pneus". Contacté par la gendarmerie, Thomas a expliqué qu'il était retenu par le tournage de L'amour est dans le pré.

Rapidement, la production a donc tenu à réagir à ces propos lors d'un entretien pour Télé Star. Et elle a affirmé que l'éleveur de chevaux n'était en aucun cas en plein tournage : "L'ouverture des courriers a été tournée les 26 et 27 février, et Thomas a tourné son speed-dating le 16 mars. De plus, en cas d'absence des agriculteurs, un service de remplacement (c'est-à-dire qu'une équipe s'occupe de l'exploitation en l'absence du candidat) est mis en place aux frais de la production".

La réaction de Thomas

Au final, Thomas devra donner sa version des faits le 6 septembre prochain au tribunal correctionnel d'Amiens. Mais en attendant, il a souhaité réagir lors de son entretien avec Télé Loisirs. C'est l'occasion pour lui d'expliquer qu'il n'a rien à se reprocher : "Un de mes poulains âgé de 18 mois était malade depuis une dizaine de jours. Un diagnostic a été posé : une myopathie atypique (...). J'ai moi-même soigné ce poulain, en lui injectant plusieurs doses de calmants, et non pas d'euthanasiants, comme il a été dit ici et là, pour calmer ses douleurs, en sachant qu'il était vraisemblablement condamné".

Thomas a ensuite déclaré qu'il avait dû partir en formation professionnelle le 4 mars dernier, mais qu'avant il avait "pris soin de le recouvrir non pas d'une bâche mais d'une couverture de soin prévue pour les chevaux". Puis il a ajouté : "Je consacre ma vie aux chevaux depuis dix ans. Cette affaire est vraiment regrettable". Egalement contacté par Le Parisien, l'agriculteur a dit qu'il assumait complètement cette affaire. De quoi calmer les esprits ? Rien n'est moins sûr.

L'amour est dans le pré saison 8
Thierry Olive (L'amour est dans le pré) : bientôt papa d'un enfant adopté ?
Thomas (L'amour est dans le pré 2013) : nouvelle condamnation pour travail dissimulé
Thomas (L'amour est dans le pré 2013) condamné pour abandon d'animal
L'amour est dans le pré 2013 : le "vrai" bilan des couples de cette saison 8
voir toutes les news de L'amour est dans le pré saison 8 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème