Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Alors que TF1 diffusera demain la troisième soirée des Battles, voilà que l'émission The Voice fait aussi parler d'elle à l'étranger. Comme beaucoup de pays, le Japon à sa version du télé-crochet, qui s'appelle Nodo Jiman et que l'on peut traduire par "Fier de ma voix". Oui mais voilà, le programme s'est attiré les foudres d'un homme de 70 ans. Furieux de ne pas avoir été sélectionné pour participer au concours, ce dernier a menacé de faire exploser les studios de la télévision publique japonaise NHK.

Les Battles continuent sur TF1

Depuis plusieurs semaines, les téléspectateurs suivent la saison 2 The Voice, diffusée chaque samedi sur TF1. Après six semaines d'auditions à l'aveugle où des talents comme Olympe ou Florent Torres ont été dévoilés au public, les Battles ont débarqué sur la chaîne le 16 mars dernier. Jenifer, Florent Pagny, Louis Bertignac et Garou doivent opposer deux talents de leur équipe et n'en retenir qu'un pour la suite de l'aventure.

The Voice s'exporte au Japon !

Suite au succès de la version originale, The Voice of Holland aux Pays-Bas en 2010, plusieurs chaînes à travers le monde ont acheté les droits pour adapter le télé-crochet. C'est le cas du Japon qui détient sa version de l'émission intitulée Nodo Jiman, très suivie dans le pays. Selon des informations publiées par le site de Jean-Marc Morandini, Kazumi Yaoita, un retraité de 70 ans, a déposé sa candidature, voulant devenir LA voix du Japon. Amateur invétéré de karaoké, ce sont les encouragements de ses amis qui l'ont poussé à déposer sa candidature à l'émission.

Furieux, il menace de tout faire sauter

Mais ses rêves de célébrité ont volé en éclats lorsqu'il a reçu une simple carte postale du producteur de l'émission dans sa boîte aux lettres qui lui indiquait qu'il n'était pas accepté pour poursuivre le concours. Furieux de ce refus, Kazumi Yaoita a dégainé son téléphone, appelé la chaîne NHK et dit qu'il allait déposer une bombe dans le studio où se déroule l'émission. "Il a dit à la police qu'il adorait faire du karaoké et que tous ses amis trouvaient que c'était un très bon chanteur. C'est la carte du producteur qui l'a rendu furieux", a confié une source proche.

La police n'a pas eu beaucoup de mal à remonter jusqu'à lui grâce à son numéro de téléphone. Kazumi Yaoita risque jusqu'à trois ans de prison pour ce coup de folie.

The Voice
Frédéric Longbois (Sortez-moi de là) éliminé : "J'adore quand on dit du mal de moi" (itw)
Théophile Renier (The Voice 8) agressé : "j'ai le corps en sang, j'ai le crâne ouvert"
Whitney (The Voice 8) : le jour où elle a failli mourir à cause de sa maladie
Whitney (The Voice 8) : Aya Nakamura "est loin de l'image qu'elle peut avoir" (Interview)
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème