The Rookie saison 2 : une enquête dément ses accusations de harcèlement, Afton Williamson en colère
The Rookie saison 2 : une enquête dément ses accusations de harcèlement, Afton Williamson en colère
Cet été, Afton Williamson quittait The Rookie avant même le début du tournage de la saison 2. La raison ? La comédienne affirmait avoir été victime d'harcèlement sexuel et d'actes racistes sur les plateaux. Des accusations qui viennent finalement d'être démenties par une enquête interne, ce qui ne fait pas plaisir à la comédienne.

Cet été, Afton Williamson secouait le monde de la télévision en claquant la porte de The Rookie alors même qu'elle était attendue au casting de la saison 2. Sur Instagram, la comédienne confessait avoir pris cette décision suite à des "discriminations raciales et des commentaires inappropriés" de la part de la responsable de l'équipe coiffure et d'un "harcèlement sexuel" perpétré par l'acteur Demetrius Grosse qui incarne Kevin Wolfe à l'écran, sans compter sur le manque de soutien des producteurs à ce sujet.

Une enquête dément les accusations de Afton Williamson

Des propos très forts qui ont donc obligé eOne - société de production, à réaliser une enquête interne en engageant la société indépendante EXTTI, spécialisée dans le domaine du harcèlement au travail. Malheureusement pour l'interprète de Talia Bishop, les conclusions de cette investigation ne vont pas du tout dans son sens.

Dans un communiqué, eOne déclare ainsi : "Nous avons conclu que les personnes identifiées dans les allégations de Mme Williamson ne se sont pas conduites de façons illégales ou n'ont pas fait preuve d'un comportement inapproprié sur un lieu de travail. Il a également été conclu que les producteurs exécutifs, ainsi que le showrunner Alexi Hawley, ont géré cette affaire d'une façon juste et raisonnable dès qu'ils ont été mis au courant".

L'actrice en colère

Bref, cette enquête démonte étonnamment une à une toutes les accusations de la comédienne. Et forcément, cela ne fait pas du tout plaisir à Afton Williamson, qui se sent une nouvelle fois trahie. Sur Instagram, elle a ainsi tenu à réagir à cette conclusion, se déclarant déçue et prête à continuer à se battre afin d'améliorer les conditions de travail pour tout le monde : "Ce qui m'attriste le plus c'est de voir que les efforts qui ont été faits pour tromper, mentir et masquer la vérité, sont bien plus importants que ceux faits pour protéger et maintenir un environnement de travail sain pour les employés. Ça me brise le coeur pour tous ceux qui y travaillent. Et pour tous les acteurs/actrices qui tiennent tête au harcèlement, à la discrimination, à l'injustice et aux agressions. (...) Je continuerai de me battre pour que les acteurs et équipes voient enfin les mots s'aligner aux actes. On se doit de faire mieux dans notre industrie."

News
essentielles
sur le
même thème