8 photos
Voir le diapo
Un Klaus version bad guy ça vous dit ? Ce lundi 9 février 2015, la saison 2 de The Originals continue sur la CW aux Etats-Unis avec la diffusion de l'épisode 13. Un nouvel inédit dans lequel Joseph Morgan va encore nous faire flipper puisque son personnage, Klaus, sera dans tout ses états comme on peut le voir dans la bande-annonce. Attention, spoilers.

Klaus veut tuer tout le monde

Psychopathe un jour, psychopathe toujours. D'abord méchant dans The Vampire Diaries, Klaus (Joseph Morgan) a réussi à nous séduire et à se faire une place dans notre coeur. Pourtant l'Original est loin d'être un gentil et va encore le prouver dans l'épisode 13 de la saison 2 de The Originals intitulé The Devil is Damned. Toujours très en colère contre Hayley (Phoebe Tonkin) qui met en péril la sécurité de leur fille Hope, Klaus va maintenant s'en prendre à Kol (Daniel Sharman). Rebekah (maintenant incarnée par Maisie Richardson-Sellers) étant de retour, on imagine que Klaus va faire payer à son frère sa trahison.

Finn sur les traces de Hope

Klaus a d'ailleurs de quoi avoir peur. A la fin du dernier épisode, Finn (Yusuf Gatewood) semblait comprendre que ce dernier avait simulé la mort de sa fille. Plus déterminé que jamais et tenant toujours Marcel (Charles Michael Davis), le plus âgé des Mikkaelson va tenter de retrouver la trace de la petite Hope. Klaus va-t-il contrecarrer ses plans à temps avant qu'un nouveau drame ne se produise ?

The Originals saison 2 continue tous les lundis aux Etats-Unis sur la CW.

A lire également : The Originals saison 2 : bientôt un mort chez les Mikkaelson

The Originals - Saison 2
The Originals saison 2 : 5 choses à retenir du dernier épisode
The Originals saison 2 : un retour, une résurrection... ce que l'on va voir dans le final
The Originals saison 2 : une actrice culte de retour pour le final
The Originals saison 2 : bataille de testostérone entre Elijah et Jackson
voir toutes les news de The Originals - Saison 2 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème