Ce mercredi 25 janvier, c'est le grand jour pour Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres, le film de Guy Ritchie dans lequel on retrouve Robert Downey Jr. et Jude Law mais aussi Noomi Rapace, Rachel McAdams ou encore Jared Harris en grand méchant. Lumière sur cette suite very british à grand budget.
Ce mercredi 25 janvier, c'est le grand jour pour Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres, le film de Guy Ritchie dans lequel on retrouve Robert Downey Jr. et Jude Law mais aussi Noomi Rapace, Rachel McAdams ou encore Jared Harris en grand méchant. Lumière sur cette suite very british à grand budget et bande-annonce.

Cette fois, le second volet de Sherlock Holmes nous plonge près de six mois après la fin du premier volet qui avait séduit un peu plus de deux millions de spectateurs en France et amassé plus de 200 millions de dollars de recettes mondiales.

Notre détective privé au cerveau affûté va devoir faire face à un méchant loin d'être stupide, le redoutable professeur James Moriarty, joué par Jared Harris. Plus que réussit, Le choix de l'acteur a pourtant été long et compliqué pour Guy Ritchie et son équipe.

Au départ, il était par exemple question de recruter de la grosse star comme Brad Pitt, Javier Bardem (devenu depuis le méchant du prochain James Bond), Sean Penn, Gary Oldman ou encore Daniel Day-Lewis. Au final, le choix s'est porté sur Jared Harris pour éviter que les spectateurs ne se focalisent sur l'acteur star plutôt que le personnage de Moriarty en lui-même.

C'est un peu la même chose en ce qui concerne le personnage de Sim, interprété par Noomi Rapace. Avant d'engager la star de la saga Millenium version suédoise que l'on verra dans le très attendu Prometheus, Guy Ritchie avait songé à d'autres. Qui ? Des Françaises quasiment exclusivement : Audrey Tautou, Marion Cotillard, Sophie Marceau, Virginie Ledoyen, Juliette Binoche, Cécile de France ou Eva Green.

Mais si aucune n'a été engagée, bonne nouvelle pour les plus chauvins, on retrouve quand même des Français dans ce Sherlock Holmes 2 avec Thierry Neuvic dans le rôle de Claude Ravache mais aussi les jumeaux Victor Carril et Alexandre Carril (vus dans le film Donne-moi la main), sous les traits de potes de Moriarty. Contrairement aux rumeurs, pas de trace de Gilles Lellouche en revanche.

Côté écriture, Sir Arthur Conan Doyle ne se retournera pas dans sa tombe. Les textes de l'auteur des nouvelles qui ont inspiré les films ont en effet été respectées à la lettre par les scénaristes. Un gage de respect qui devrait plaire aux fans originels de Sherlock Holmes.

Une chose est sûre, que ce soit du côté des studios comme des acteurs, on croit à la saga Sherlock Holmes. Pour preuve, Warner Bros. avait déjà commandé cette suite au budget de 125 millions de dollars (contre 90 pour le premier) avant même que le premier volet ne sorte sur nos écrans. Convaincu lui aussi, Guy Ritchie n'avait alors pas hésité à lâcher son projet d'adaptation de Lobo, suivi par Robert Downey Jr. qui, lui, s'était retiré de Cowboys & envahisseurs.

Et on peut d'ores et déjà vous dire que Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres aura un petit frère. Guy Ritchie a d'ailleurs confirmé avoir engagé le scénariste d'Iron Man 3, Drew Pearce, pour écrire ce troisième volet.

Bref, préparez-vous une bonne tasse de thé, les Anglais envahissent nos écrans et ça vaut vraiment le déplacement. Après Arnaques, crimes et botanique, Snatch : Tu braques ou tu raques et le premier Sherlock Holmes, l'ex de Madonna ressort son duo magique pour nous en mettre plein les yeux et on accroche complètement !
Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres
Sherlock Holmes 2 : Jude Law fait une escale à Paris (PHOTOS)
Sherlock Holmes 2 : nouvelle bande annonce et affiches prometteuses
News
essentielles
sur le
même thème