Service national universel : bientôt obligatoire à partir de 15 ans ?
Service national universel : bientôt obligatoire à partir de 15 ans ?
Promis par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, le service national universel est toujours bien d'actualité. Jeudi dernier, un groupe de travail a remis au président de la République un premier rapport sur la future mise en place de ce service qui pourrait être obligatoire... dès 15 ans !

Après la mise en place de l'interdiction des téléphones portables dans les collèges qui pourrait être mis en place dès la rentrée et qui était l'une des réformes prévues par Emmanuel Macron, le service national universel pourrait bien lui aussi être mis en place prochainement pour tous les jeunes français.

Le service national universel, c'est quoi ?

Le service national universel ou SNU est en quelque sorte une version nouvelle du service militaire créé en 1798 et qui a disparu en 1997 au profit d'une simple Journée d'appel de préparation à la défense (JAPD). Le service national universel, promis par Emmanuel Macron lors de sa campagne, a pour but de de sensibiliser les jeunes à la vie militaire et d'enseigner notamment les premiers secours et les gestes à suivre en cas de menace notamment terroriste.

Combien de temps et pour qui ?

Ce jeudi 26 avril, un rapport contenant les recommandations d'un groupe de travail a été rendu à Emmanuel Macron. Comme le rapporte Les Echos, il préconise un SNU d'un mois, obligatoire chez les jeunes dès leurs 15 ans. Ce service national universel pourrait s'effectuer en deux temps : une première partie d'une quinzaine de jours pendant les vacances scolaires en hébergement collectif et une seconde, également de 15 jours, sans hébergement cette fois. S'ajouterait à cela une période d'engagement volontaire. Une durée donc moins longue que celle que désirait Emmanuel Macron qui avait évoqué un SNU de trois à six mois en février.

Côté âge, le SNU pourrait être obligatoire pour tous les jeunes dès 15 ans et à réaliser avant ses 18 ans. Le rapport recommande qu'il soit mis en place en classe de seconde, seule année sans examen. Comme le précise Les Echos, le service national universel devrait permettre d'éduquer les jeunes sur les enjeux de défense national, leur apprendre les premiers soins mais aussi faire un bilan de santé. "La période obligatoire sera consacrée à des activités sportives, à l'enseignement des gestes de premiers secours et l'acquisition de réflexes en cas de situation de crise, ainsi qu'à la transmission des valeurs civiques et républicaines." précise le JDD. Le maniement des armes ne sera pas au programme de ce service. L'engagement volontaire pourrait de son côté contenir des formations telles que la préparation au code de la route ou le Bafa (Brevet d'aptitudes aux fonctions d'animateur).

News
essentielles
sur le
même thème