La voiture de Samir Nasri restera au garage pour les six prochains mois. L'international français vient de se faire retirer son permis suite à plusieurs excès de vitesse ainsi qu'au non-paiement de ses amendes dont le montant est estimé à 2 200€. Comme Benzema, il prendra donc le bus du club pour aller aux entraînements.

Il ne fait pas bon d'être conducteur quand on est footballeur ces temps-ci. Samir Nasri l'a appris à ses dépends, condamné cette semaine à 6 mois de suspension de permis. Cette condamnation fait suite à trois excès de vitesse en quatre mois (dont un à 115 km/h au lieu de 65 km/h) ainsi qu'au non-paiement de plusieurs amendes dont le montant s'élèverait à 2200€.

Samir Nasri écarté des routes

L'international français devra donc ranger sa Mercedes au garage jusqu'au mois de septembre, date à laquelle seront d'ailleurs distribués les nouveaux permis de conduire. Un nouveau coup dur pour le joueur qui avait déjà été écarté des terrains de foot. Il peut malgré tout s'estimer heureux. Karim Benzema, son homologue de l'équipe de France, lui aussi rattrapé par le justice pour un excès de vitesse, a reçu une sanction bien plus sévère.

Benzema comme modèle ?

Le mois dernier, le madrilène a été condamné à 18 000€ d'amende ainsi qu'à huit mois de suspension de permis. L'attaquant français, à bord de son Audi, avait été contrôlé à 194 km/h sur le périph' espagnol, soit 100 km/h au-dessus de la vitesse autorisée. Le footballeur, mascotte de FIFA 13, avait réussi à réduire le montant de sa peine de 30% en avouant les faits.

Samir Nasri
Samir Nasri de retour sur les terrains : il annonce être devenu papa 👶
Samir Nasri : la vidéo polémique de ses vacances
Samir Nasri "trop gros" ? Le joueur recalé à l'entraînement
Samir Nasri devient blond platine : sa nouvelle coupe de cheveux dévoilée sur Instagram
voir toutes les news de Samir Nasri Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème