Retour vers Le Futur : au secours, les Américains veulent un reboot
Retour vers Le Futur : au secours, les Américains veulent un reboot
Trilogie culte du cinéma, Retour vers Le Futur continue encore aujourd'hui de fasciner le public à travers son histoire, ses ambitions et ses idées créatives. Pourtant, les Américains semblent prêts à tout gâcher en... lui souhaitant un reboot.

Les Américains veulent une suite

La fin du monde est proche. Et comme nous l'a toujours prouvé le cinéma, c'est à cause des USA qu'elle devrait bientôt se déclencher. Rien à voir avec la politique de Trump cette fois-ci, mais avec les envies des spectateurs Américains. Invités par le Hollywood Reporter/Morning Consult à dévoiler quelles sagas ils aimeraient voir revenir sur grand écran, ils ont tout simplement répondu : Toy Story (69%), Indiana Jones (68%), Jurassic Park (67%) et... Retour vers Le Futur.

Oui, sur les 2 201 adultes sondés pour l'occasion, 71% ont affirmé être prêts à voir un 4ème film porté par Marty McFly et Doc Brown. Où est le problème ? Si Christopher Lloyd continue de tourner quelques rôles, l'interprète de Doc est désormais âgé de 80 ans. Autant dire qu'on a du mal à l'imaginer dans le rôle principal en train de courir partout afin de sauver notre timeline.

Reboot en vue ?

Où est le problème bis ? Etant donné qu'il est donc peu probable de voir le casting original revenir à l'écran, le plébiscite du public pour la franchise pourrait horriblement motiver les studios à... la rebooter. Et ça c'est pas cool ! D'autant plus qu'un autre résultat du sondage appuie cette terrible vision. D'après cette enquête, 71% des personnes interrogées seraient prêtes à regarder un reboot, et 63% seraient prêtes dans le cas où il y aurait quelques apparitions des acteurs originaux.

Et afin d'enfoncer le clou, Tyler Sinclair - vice-président de Morning Consult, a déclaré le plus cyniquement possible : "Il y a une forte demande du public pour des reboots et des suites, ce qui est une bonne nouvelle pour les studios qui souhaitent capitaliser sur la nostalgie". Snif.