Le confinement au lycée et au collège raconté par des élèves pour PRBK. Rentrée à la fac : 100% en présentiel, pas de jauge, pass sanitaire... Les annonces de Frédérique Vidal à retenir
Comment va se passer la rentrée 2021 dans les facs et les universités ? Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, a annoncé toutes les nouvelles mesures pour les élèves. Retour à 100% en présentiel, pas de jauge, pas de pass sanitaire obligatoire... Voilà ce qu'il faut retenir !

Une rentrée des classes 100% en présentiel pour les facs

Ce mardi 24 août 2021, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a révélé au Parisien comment va se passer la rentrée universitaire. Car la pandémie de Covid-19 est toujours présente. Pour cette rentrée des classes 2021 dans les facultés et les universités, ce sera un retour 100% en présentiel (après les 50% en présentiel) a annoncé la ministre.

"Elle sera la plus normale possible ! Le principe, c'est une rentrée en 100 % présentiel, avec un protocole sanitaire devant permettre que cela se passe de la meilleure façon possible" a déclaré Frédérique Vidal. "Le principe est le même partout : 100 % des étudiants doivent être accueillis sur site" a-t-elle ajouté, avant de préciser tout de même que cela dépendra de la taille des universités et des amphis : "Mais cela dépendra donc aussi de la configuration des locaux. Un immense campus avec tous les étudiants au même endroit, c'est différent d'un autre avec 15 sites distincts. Les chefs d'établissement trancheront".

Pas de jauge et pas de pass sanitaire obligatoire

Un retour en présentiel de tous les élèves donc, et sans jauge. En effet, la ministre a assuré qu'il n'y aurait pas de jauge dans les amphis : "Il n'y aura pas de jauge dans les amphis, afin d'exploiter la capacité maximale des salles et permettre le 100 % présentiel". "Cela veut donc dire qu'il n'y aura pas de distanciation physique" a-t-elle souligné. Un manque de distanciation donc, mais les gestes barrières devront encore être respectés et un protocole sanitaire est toujours prévu : "On conserve le respect des gestes barrière comme le port du masque ou les consignes d'aération et de nettoyage des locaux qui avaient déjà été mis en place au second semestre dernier".

En revanche, pas de pass sanitaire obligatoire pour les élèves à la rentrée. Les étudiants(e)s pourront suivre les cours sans pass sanitaire, comme l'avait indiqué Emanuel Macron. "Non, pas pour suivre les cours" donc, pas besoin de pass sanitaire pour les amphis, "Mais il concernera par exemple les évènements festifs de rentrée organisés par les associations étudiantes, ou lorsque les universités déploient des activités culturelles, sportives – sans lien avec les cursus – dans des établissements recevant du public extérieur. Idem pour les colloques ou les séminaires scientifiques de plus de 50 personnes".

"Certaines photos de facs bondées qui circulent parfois ne concernent que la rentrée de certaines premières années"

Et après le hashtag #BalanceTaFac où les jeunes montraient le manque de distance, Frédérique Vidal a répondu aux critiques qui pourraient venir sur le retour en présentiel sans jauge et sans pass sanitaire. "Dans l'immense majorité des cas, la capacité d'un amphithéâtre est supérieure au nombre d'étudiants inscrits" a-t-elle déclaré, "Certaines photos de facs bondées qui circulent parfois ne concernent bien souvent que la rentrée de certaines premières années, dans des cursus prisés. Et si, dans certains cas très particuliers, il y a trop d'étudiants, les chefs d'établissement pourront dédoubler les salles, voire retransmettre le cours dans un autre amphithéâtre".