Poisson Fécond prêt à se lancer dans les jeux vidéo
Poisson Fécond prêt à se lancer dans les jeux vidéo
Alors qu'il vient de passer le cap du million d'abonnés sur YouTube, Poisson Fécond est déjà tourné vers l'avenir. Et à en croire le vidéaste, ce sont les jeux vidéo qui le font rêver.

Poisson Fécond, un véritable homme d'affaires

Alors que le mot YouTubeur est récemment entré dans le dictionnaire, beaucoup de personnes ont encore du mal à accepter le fait que réaliser des vidéos sur YouTube peut devenir un véritable métier. Pourtant, comme le prouve régulièrement Chris Conte (alias Poisson Fécond sur la plateforme), c'est bel et bien le cas et il en est fier.

Tout nouveau millionnaire en terme d'abonnés sur sa chaîne, le vidéaste a ainsi accepté de parler de sa situation professionnelle à Rue89. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on est loin du célèbre cliché du "jeune homme qui fait des vidéos tout seul dans sa chambre". Au contraire, comme le dévoile le site, après un premier SMIC touché il y a seulement 2 ans grâce à ses créations, il a depuis "créé sa société (Khundar) dans laquelle il investit ses économies et embauche deux salariés (dont un monteur vidéo, ndlr)." L'intérêt ? Toujours d'après nos confrères : "Le monteur vidéo qui travaille pour Khundar lui permet de se dégager du temps pour travailler sur un projet de jeu vidéo".

Après YouTube, place aux jeux vidéo

Oui, si Chris Conte est évidemment passionné par son travail sur YouTube, c'est bien un autre rêve qu'il poursuit depuis quelque temps déjà. Un projet qui peut surprendre, mais le vidéaste y croit : "Pour gagner beaucoup d'argent avec YouTube, il faut faire beaucoup de vidéos, devenir industriel. Moi je fais le pari que d'ici un an, je tirerai la majorité de mes revenus autrement que par YouTube : à terme, ce sera les jeux vidéo qui me permettront d'embaucher." Cependant, comme il précise rapidement : "C'est quitte ou double, les jeux vidéo... Pour l'instant ça me coûte énormément."

Et pour cause, malgré un chiffre d'affaires estimé à 57 000€ entre septembre 2015 et juin 2016, il ne s'autorise qu'un salaire de 1400€ (et aucune vacances) : "Si j'avais besoin de plus je pourrais me mettre plus, mais ce serait au détriment de ma société. Ce qui m'importe, c'est sa croissance." Une croissance très coûteuse donc, puisque toujours d'après Rue89 "Le jour de notre interview, il restait 7 euros sur son compte courant. Chris n'épargne rien. (...) Il y a quelques mois, le YouTubeur avait bien 15 000 euros sur un PEL (Plan épargne logement), mais il a tout investi dans Khundar." Reste désormais à espérer que ses sacrifices finiront par payer.