Une interview de Pietro Boselli suite à l'énorme buzz qu'il a fait en mars et avril 2015.
Au mois de mars, le monde entier découvrait et craquait pour Pietro Boselli, un professeur de maths du Royaume-Uni originaire d'Italie qui se trouve également être mannequin (et follement sexy). Problème : depuis qu'un de ses élèves l'a reconnu et a balancé des photos sur les réseaux sociaux (il séparait jusqu'alors se vie d'enseignant et sa vie de modèle), il ne cesse plus d'être sollicité pour sa beauté... et ne l'est plus assez à son goût pour ses qualités intellectuelles. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à nous faire saliver sur Instagram.

Une objectification aussi gênante que celle dont souffrent les femmes

A l'édition italienne du magazine Grazia, le modèle et professeur de 26 ans confie qu'il se reconnaît dans les remarques agacées que prononce régulièrement Kit Harington (le beau Jon Snow dans Game of Thrones). "Être toujours mis sur un piédestal comme canon de beauté est quelque peu avilissant... de la même manière que ça l'est pour les femmes".

Pietro Boselli explique n'avoir jamais cherché à bénéficier de son physique pour travailler comme professeur : il a confié au quotidien The Times avoir même retiré de son CV ses expériences de mannequin et de vendeur pour Abercrombie and Fitch pour être plus crédible. L'italien avait également honte que ses étudiants découvrent qu'il était modèle, ayant peur qu'on l'académie le prenne de haut. Trop tard : grâce à Internet et à l'un de ses étudiants, c'est devenu une superstar. Il est suivi par 530 000 personnes sur Instagram , qui se délectent de ses photos ravissantes. Pour le plaisir des yeux :

Maintenant que son "secret" est découvert, Pietro Boselli a l'intention... de ne rien changer. Toujours inscrit en agence de mannequins (il l'est depuis son enfance, ayant commencé en posant, enfant, pour Armani Junior), il étudiera les propositions qu'on lui enverra tandis qu'il continuera à travailler sur son doctorat en sciences-mécaniques tout en enseignant et en s'entraînant une à trois fois par jours comme depuis son arrivée à Londres il y a quelques années.

Méfiant, Pietro garde la tête sur les épaules

Invité à s'exprimer dans les médias suite au buzz qu'il a fait malgré lui, Pietro conseille à ceux qui voudraient l'imiter de pratiquer la natation ("qui booste la circulation, le métabolisme et renforce le système immunitaire") et explique aujourd'hui faire plus attentions aux amis garçons avec qui il traîne, craignant qu'ils se servent de lui pour attirer plus facilement de jolies filles à draguer. Sur son compte Instagram, le jeune homme a récemment envoyé plusieurs clichés depuis les Etats-Unis récemment. Nourrirait-il des projets outre-Atlantique ? Nul doute qu'il trouvera des étudiants et étudiantes auxquels faire cours où qu'il aille !

Découvrez d'autres histoires étonnantes dans notre revue de web : Il invente le BigMax, le plus gros burger possible chez McDo ! / Expérience sociale choc : ils achètent un tee-shirt à 2€, puis découvrent comment il a été fabriqué / Un chaton en très mauvaise posture sauvé miraculeusement

News
essentielles
sur le
même thème