Par Mathis Ferrut Journaliste people, télé, télé-réalité
Passionné par le monde des médias depuis son plus jeune age, la télévision n’a aucun secret pour lui. Loft Story, Star Academy, Secret Story, les Ch’tis, les Marseillais… Il est une véritable encyclopédie de la télé-réalité. Il est aussi un fan de sport (particulièrement de football et du Paris Saint-Germain) et de musique. Il écoute de tout et ses playlists en surprennent plus d’un !
Ce mercredi 27 juillet 2022, M6 diffuse l'épisode 4 de Pékin Express, duos de choc. Et l'enjeu est de taille puisque les candidats encore en lice s'affrontent pour une place en demi-finale. Au moment du lancement de cette saison spéciale célébrité, nous avons rencontré Stéphane Rotenberg qui nous a expliqué que les caméramans ne peuvent pas aider les candidats, sauf à un moment bien précis...Découvrez lequel.

Dans l'épisode 3 de Pékin Express, duos de choc, dont nous vous avons partagé les meilleurs moments en tweets, Just Riadh et son meilleur ami Abdallah ont abandonné. Une décision qui a beaucoup surpris Stéphane Rotenberg, même si l'aventure peut parfois s'avérer très difficile. En effet, les candidats sont livrés à eux-mêmes pendant la course et ne reçoivent strictement aucune aide de la production, sauf à un moment bien précis. En effet, les caméramans n'ont le droit d'aider les concurrents qu'ils suivent qu'à un seul moment : quand ils partent trop longtemps à l'opposée de la bonne direction.

"On essaye de limiter l'écart entre le premier et le dernier"

"C'est incroyable de voir à quel point les locaux font ce qu'ils veulent lorsque les candidats prennent des voitures et leur demandent de les emmener. La seule chose qui se passe, c'est qu'on essaye de limiter l'écart entre le premier et le dernier" explique l'animateur, qui nous a aussi révélé pourquoi les candidats n'utilisaient jamais leur euro par jour.

"C'est la seule règle de Pékin Express"

"Quand vous avez des candidats qui partent dans un sens à 130 à l'heure et d'autres qui partent à 130 à l'heure dans l'autre sens, ça peut être un cauchemar. C'est la seule règle de Pékin Express : c'est que si vous allez dans le mauvais sens, où là c'est très compliqué pour nous en logistique, on vous prévient au bout d'une heure... Et c'est arrivé chaque année !" précise Stéphane Rotenberg, qui a aussi avoué qu'il arrivé parfois à la production de donner des compensations financières aux locaux.

"Dans ces cas-là, le caméraman reçoit un SMS qui dit 'ça y est, tu peux les prévenir' et il leur dit : 'regarde ta carte, est-ce que t'es sûr ?'" conclut l'animateur, en ajoutant que la plupart des candidats tombent des nues à ce moment-là. On les comprend car ça leur fait un sacré retard à rattraper !

Propos recueillis par Mathis Ferrut. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

Pékin Express : duos de choc
Valentin Léonard et Rachel Legrain-Trapani (Pékin Express) : la demande en mariage toujours d'actualité ? "Elle désespère !"
Pékin Express 2022 : demande en mariage loupée, victoire d'Inès Reg et Anaïs... 16 tweets qui nous ont fait rire devant la finale
Pékin Express : ces voitures dans lesquelles les candidats n'ont pas le droit de monter (Interview)
Pékin Express : une voiture suit toujours les candidats mais vous ne la voyez jamais, Stéphane Rotenberg nous explique
voir toutes les news de Pékin Express : duos de choc Découvrir plus d'articles