Omar Sy : son coup de gueule sur "les rôles de black"
Omar Sy : son coup de gueule sur "les rôles de black"
En pleine promo de Samba, au cinéma le 15 octobre prochain, Omar Sy était l'invité de Nikos Aliagas, ce samedi 27 septembre 2014 sur Europe 1. L'humoriste s'est confié sans tabou... et n'a pas hésité à pousser un coup de gueule après une question qui l'a irrité.

Omar Sy et "les rôles de black"

Après l'incroyable succès d'Intouchables, le très populaire Omar Sy a décidé de s'installer à Los Angeles. Ce matin dans Sortez du cadre, l'émission de Nikos Aliagas sur Europe 1, le pote de Jamel a dû répondre à une question sur cette nouvelle vie américaine : "si vous avez tenté votre chance aux Etats-Unis, est-ce parce que le cinéma français vous propose que des rôles de black ?"

Une question qui a irrité l'acteur Césarisé. Et oui, même Omar Sy perd parfois ses nerfs. "Qu'est-ce que c'est un rôle de black ? Dès que je vais jouer un rôle, il sera black. Si je fais un policier, il sera black. Si je fais un médecin, il sera black. Si je fais un pilote d'avion, il sera black (...) Il faut arrêter ça. Il n'y a pas de 'rôles de black'. Il y a des rôles. Et un black ne peut pas jouer autre chose qu'un black", s'est-t-il agacé. Et d'ajouter : "Personne ne se pose ce genre de questions normalement ! Ca ne veut rien dire, ça n'a pas de sens."

Omar Sy devient "chauvin" à Los Angeles

Mais Omar Sy a très vite retrouvé sa bonne humeur légendaire après cette question qui l'a "vénère". Il s'est notamment confié sur son rapport à la France depuis qu'il vit de l'autre côté de l'Atlantique : "Bien sûr que la France me manque. La France me manque, les Français me manquent. Mais j'ai fait un choix de vie et aujourd'hui je suis bien comme ça. En même temps, je suis parti parce que je sais que reviens. Je reviens régulièrement donc finalement, je n'ai pas le temps de trop souffrir du manque."

Puis d'avouer : "Je n'ai jamais été plus Français que maintenant. Je suis à l'étranger donc je prends conscience que je suis français. Il y a des choses que je ne défendais pas avant, maintenant dès qu'on parle de la France, je commence à me redresser et à dire 'non mais attends...". Je commence à devenir un peu chauvin." On ne pouvait rêver de meilleur ambassadeur.

Omar Sy
Lupin : Omar Sy en génial gentleman cambrioleur dans une bande-annonce passionnante
Omar Sy aimerait un "#MeToo des keufs" : "Ces gens se sont tus trop longtemps"
Omar Sy : "Réveillons-nous", son message fort sur le racisme et les violence policières
Arsène Lupin : premier teaser très intrigant de la série de Netflix avec Omar Sy
voir toutes les news de Omar Sy Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème