Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
NRJ Music Awards : bouderie de Gims, clash de Aya Nakamura... les polémiques de la cérémonie
C'est ce samedi 20 novembre 2021 qu'est organisée la nouvelle cérémonie des NRJ Music Awards sur TF1. Un événement très attendu du public et des stars, qui nous réserve à chaque fois de nombreuses surprises. Entre des fails sur scène comme avec Katy Perry ou Aya Nakamura, ou un palmarès souvent critiqué (Gims, Jenifer, M. Pokora), on a régulièrement le droit à des polémiques très gênantes.

Les NRJ Music Awards sont peut-être moins prestigieux que les Victoires de la Musique, mais la cérémonie - animée par Nikos sur TF1, est en revanche nettement plus cool à suivre. Entre les concerts impressionnants sur scène, les tapis rouges toujours plus beaux et les invités 5 étoiles toujours présents, les NMA sont chaque année l'occasion d'en prendre plein les yeux et les oreilles. Malheureusement, si la cérémonie se passe généralement très bien, elle n'est jamais à l'abri d'une petite polémique. Et ces dernières années, on a été plutôt gâtés. La preuve.

La menace de boycott de Gims

Souvenez-vous, alors que Gims cartonnait avec son titre Sapés comme jamais en feat avec Niska, issu de son album "Mon coeur avait raison", le chanteur s'était fait voler la vedette par Amir en 2016. Le récent vainqueur de The Voice avait en effet décroché les titres de "Révélation de l'année" et "Chanson française de l'année" à la surprise générale.

Face à ces résultats, le rappeur avait alors décidé de bouder et annoncé sur Instagram : "Je ne reviendrai plus jamais" aux NMA, avant de préciser, "Les chiffres ne sauraient mentir". Un clash inattendu qui s'était heureusement rapidement dégonflé. Probablement heureux de son prix de "Meilleure chanson originale" aux Victoires de la Musique de cette même année avec Sapés comme jamais, Gims est finalement revenu en 2018, avant de chanter sur scène en 2020.

Le problème de prénom d'Aya

Avec seulement trois lettres au compteur, le prénom de Aya Nakamura ne semble pas être le plus difficile à prononcer. Pourtant, sans que l'on ne sache trop comment, Nikos avait réussi à l'écorcher lors des NMA 2018, renommant ainsi la chanteuse... Yaka Nakamura. Un fail monumental qui avait fait rire les internautes, mais provoqué la colère de la star.

Sur ses réseaux sociaux, l'interprète de Djadja avait notamment écrit, "On n'invite pas les gens quand on arrive pas à dire son nom correctement", avant d'ajouter plus loin l'insulte "Clochards". Une brouille qui aura duré de nombreux mois, la faute à un manque de communication entre les deux parties. "Il aurait pu au moins m'appeler pour s'excuser ! On m'avait dit de lui passer un coup de fil après mon message sur Twitter, où je remettais un peu les choses au point, mais je pense que c'est plutôt à lui de faire un geste. Je suis cash. J'attends son appel", avait-elle expliqué en avril 2019. Finalement, il aura fallu attendre le mois de juin de cette même année pour assister à la réconciliation lors de la finale de The Voice 8.

Un playback malaisant

En 2013, la cérémonie des NMA pouvait compter sur la présence de l'immense star internationale Katy Perry. Cependant, ce qui devait être une fête avait rapidement tourné à la catastrophe. En cause ? Alors que la star était présente sur scène afin de chanter son titre Roar, tout le monde pouvait voir qu'elle était en réalité en playback, la faute à un décalage entre les mouvements de sa bouche et le son diffusé à l'antenne.

La preuve d'une fainéantise de sa part ? A priori, la réponse est non. Selon Puremédias, la star était bien supposée chanter en direct, mais un technicien avait malencontreusement lancé la mauvaise piste et joué par inadvertance celle du playback. Hum.

Des victoires contestées en 2011

Chaque année c'est la même chose, à l'annonce du palmarès, de nombreuses voix s'élèvent pour critiquer les votes. Et malheureusement pour Jenifer et M. Pokora, deux des stars les plus récompensées dans cette cérémonie, ils sont les cibles privilégiées des haters dès qu'ils remportent un prix.

En 2011, lors de sa victoire dans la catégorie "artiste francophone de l'année" face à Mylène Farmer, Jenifer s'était ainsi retrouvée sous le feu des critiques, la faute à des ventes d'albums plus faibles que sa concurrente. Accusée d'avoir triché et négocié sa victoire avec les producteurs des NMA, la chanteuse avait alors poussé un coup de gueule sur ses réseaux sociaux, "Jamais je ne pensais avoir cet award cette année. J'ai d'ailleurs immédiatement, entre mes larmes, exprimé ma surprise, mon émotion, mon respect pour les artistes nommés à mes côtés... Et ma gratitude auprès de fans qui se sont mobilisés comme des fous. J'accuse le coup, mais je ne vais certainement pas m'excuser de vous avoir à mes côtés."

Même son de cloche pour M. Pokora qui, lors de cette même édition, avait également vu ses victoires dans les catégories "Artiste Masculin francophone de l'année" et "Chanson francophone de l'année" être remises en cause. Face aux critiques, il avait alors rappelé qu'il était fier de ces récompenses, d'autant plus qu'il les devait à son public, "C'était une belle surprise pour moi mais je ne pense pas avoir volé ces prix. Ce sont les gens qui ont voté. J'ai un public qui est très présent sur internet. C'est toute la presse qui m'a mis un peu sur les genoux pendant deux ans et ça a dû leur faire un peu mal aux dents ce week-end !"

Shy'm trop sexy ?

Enfin, quand ce ne sont pas les performances sur scène ou les résultats au palmarès qui font réagir le public, ce sont les tenues des stars qui sont à chaque fois scrutées, analysées et critiquées. Et malheureusement pour Shy'm, c'est elle qui avait eu le droit à un petit acharnement en ligne en 2012.

Souvenez-vous, la chanteuse était apparue sur le tapis rouge avec une robe bustier transparente signée Franck Sorbier. Or, si celle-ci était absolument sublime, des Internautes avaient estimé qu'elle était déplacée et trop sexy pour une cérémonie diffusée en prime time. De quoi bouleverser la star ? Pas du tout. Au contraire, elle avait profité de cette soirée-là pour repartir avec le prix de "l'Artiste Féminine Francophone".

Nikos Aliagas
La chanson de l'année 2022 : les spectateurs drogués à la seringue et hospitalisés, gros scandale lors du concert
Star Academy : l'émission de retour à la rentrée ? C'est (très) bien parti !
NRJ Music Awards : bouderie de Gims, clash de Aya Nakamura... les polémiques de la cérémonie
Nikos irrespectueux envers Gavin James pour une photo aux NMA 2019, Twitter en colère
voir toutes les news de Nikos Aliagas Découvrir plus d'articles