Ninja Warrior : trop peu de femmes dans l'émission, la prod s'explique
Ninja Warrior : trop peu de femmes dans l'émission, la prod s'explique
Ce samedi 23 janvier, Ninja Warrior 2021 (ou Ninja Warrior : le parcours des héros) est de retour pour un nouveau numéro sur TF1. Ça n'aura échappé à personne, très peu de femmes participent au jeu présenté par Denis Brogniart, Christophe Beaugrand et Iris Mittenaere. Pourtant, certaines précautions sont prises afin de donner plus de chances aux candidates féminines. La production en dit plus.

En cinq saisons, seul un candidat a réussi à aller au bout du parcours de Ninja Warrior : en 2020, Jean Tezenas a remporté l'émission et les 100 000 euros. Les téléspectateurs voient d'ailleurs beaucoup plus d'hommes se mesurer aux différentes épreuves, malgré les efforts de la production.

10% des participants à Ninja Warrior sont des femmes selon la prod

En effet, comme l'explique le directeur général adjoint de TF1 Production, Frédéric Pedraza, au HuffingtonPost, seuls 10% des participants à Ninja Warrior sont des femmes. Pourtant, la prod met tout en oeuvre pour que des candidates féminines soient présentes dans l'émission avec un casting étendu, que "ce soit des femmes, des hommes, que leur niveau soit moyen ou très bon", précise-t-il.

Le parcours adapté pour les femmes

Certaines personnes peuvent être impressionnées par le parcours mais la prod assure que les épreuves sont parfois adaptées pour les femmes. Comme par exemple le mur de 4,25 mètres, abaissé à 4 mètres ou bien des écarts réduits pour certains sauts. Des petites adaptations qui peuvent aider les femmes, souvent plus petites que les hommes, à réussir le parcours. Mais si on en croit Manon Chapet, finaliste en 2019 qui teste le parcours avant l'enregistrement, ce n'est peut-être pas suffisant. "La plupart des obstacles ne sont pas tellement déplacés" confie-t-elle, toujours au HuffingtonPost.

Pour être une femme et réussir le parcours, il faut en tout cas être préparé physiquement, explique l'ex-candidate. "Si de base on n'est pas très sportive ou qu'on ne pratique pas de gymnastique, d'escalade, des sports requérant beaucoup de force et de coordination, alors ça va être très compliqué." déclare-t-elle. Afin de pousser plus de femmes à tenter leur chance, Manon Chapet pense que TF1 devrait proposer une récompense pour les femmes ce qui pourrait pousser plus de candidates à participer. Alors, va-t-on avoir droit à des adaptations prochainement ?