Si Nikola Karabatic a été blanchi par la Ligue Nationale de handball dans l'affaire des paris truqués, le handballeur français devra encore s'expliquer devant la justice. Entendu en juin dernier par les juges de Montpellier, il a une nouvelle fois accusé sa compagne Géraldine Pillet d'avoir parié à son insu.

En mai 2012, le club de handball de Montpellier perd son match face à Cesson, alors que tout le donnait victorieux. La Fédération Française des Jeux observe alors des mises anormalement hautes sur ce match. Plusieurs joueurs sont interpelés et mis en examen pour "escroquerie". Parmi eux, les deux frères Luka et Nikola Karabatic ainsi que leur compagne respective Jeny Priez, ex présentatrice du Mag de NRJ12 et Géraldine Pillet. Si Luka, Jeny et Géraldine ont reconnu avoir parié, Nikola rejette toute implication.

Son téléphone utilisé à son insu

Si Nikola Karabatic a été blanchi par la Ligue Nationale de handball dans l'affaire des paris truqués, il doit encore s'expliquer devant la justice. Son iPhone se serait en effet connecté sur l'application "Parions Sports" de la Française des jeux la veille de la fameuse victoire. Selon le joueur, ce n'est pas lui, mais sa chérie Géraldine Pillet qui se serait connectée à la dite appli à son insu, ce qu'a confirmé la jeune femme. Le hic c'est que la police a pu identifier que les deux tourtereaux n'étaient pas ensemble ce jour-là, bien qu'ils affirment le contraire. "Ce matin-là, on s'est arrêté à plusieurs endroits pour faire des courses. On n'était pas collés tout le temps. Mais il m'attendait à l'extérieur. Il n'était pas loin" a expliqué la compagne de la star de handball.

La faute à Géraldine

Suite à ses paris, les juges tentent de comprendre pourquoi Géraldine Pillet a encaissé les tickets à Paris et Clermont-Ferrand et non à Montpellier. Et son explication est quelque peu bancale : "On s'est retrouvé un jour avec Luka et Enzo (ami des deux frères handballeurs), ils m'ont expliqué les difficultés qu'ils avaient à encaisser les tickets dans la région. Comme j'étais sur Paris, je leur en ai pris. Il est possible qu'on ait échangé des tickets à cette occasion et peut-être que Luka ou Enzo m'en ont passé (...). Je ne vois pas d'autres explications". De son côté, Nikola Karabatic assure ne rien savoir : ""Pour les tickets, il faut demander à Géraldine. Moi je n'ai jamais mis les pieds dans un bureau de tabac (...) Je ne me souviens pas de ces journées-là précisément. Je ne sais pas qui on a rencontré ou pas". Selon l'enquête de police, Géraldine Pillet aurait récolté 4350 euros pour une mise de 1500 euros.

Nikola Karabatic
Nikola Karabatic et les Experts champions du monde de handball : comment ils ont fêté leur titre
Nikola Karabatic papa poule avec son fils Alek : la star des Bleus va vous faire craquer
Nikola Karabatic se livre sur son rôle de père : "Être papa a bouleversé ma vie de sportif"
Nikola Karabatic futur acteur de cinéma face... à Gérard Depardieu
voir toutes les news de Nikola Karabatic Découvrir plus d'articles