Battu à l'élection présidentielle de 2012 par François Hollande, Nicolas Sarkozy n'a pas fait une croix sur la politique. Alors que certains de ses "fans" demandent son retour - parfois en clip comme avec Nicolas Sarkozy, reviens je t'en prie - le mari de Carla Bruni a révélé dans le magazine Valeurs actuelles qu'il p

Battu à l'élection présidentielle de 2012 par François Hollande, Nicolas Sarkozy n'a pas fait une croix sur la politique. Alors que certains de ses "fans" demandent son retour - parfois en clip comme avec Nicolas Sarkozy, reviens je t'en prie - le mari de Carla Bruni a révélé dans le magazine Valeurs actuelles qu'il pourrait être "obligé" de faire son come-back, pour le bien de "la France".

Sarkozy "obligé" de revenir en politique ?
Fin février au Salon de l'agriculture 2013, François Hollande a lancé une pique à son ancien rival. Alors qu'une petite fille lui parlait de Nicolas Sarkozy, le président a lancé : "Tu ne le verras plus". Deux semaines plus tard, il se pourrait bien que cette petite phrase ne soit plus vraiment d'actualité. Car dans le magazine Valeurs actuelles à paraître jeudi, le papa de Giulia ne dit pas non à un retour en politique.

Alors que l'UMP, en proie aux chamailleries internes, peine à se trouver un leader depuis la "retraite" de Nicolas Sarkozy, l'ancien chef d'Etat assure qu'il ne rêve de revenir en politique mais explique : "Il y aura malheureusement un moment où la question ne sera plus avez-vous envie mais aurez-vous le choix". Et là, assure-t-il, plus question d'être "heureux" d'"emmener [sa] fille à l'école". Le pote de Christian Clavier sera alors "obliger d'y aller". Un retour qui ne serait pas un question d'"envie" mais de "devoir", "uniquement parce qu'il s'agit de la France".

Un coup dur pour Carla Bruni ?
Pas sûr que ces déclarations plaisent beaucoup à Carla Bruni. En pleine promo de son nouvel album "Little French Songs" prévu au printemps prochain, la star de Chez Keith et Anita avait confié en privé, d'après des propos rapportés par le site Atlantico, être heureuse dans sa nouvelle vie et ne pas vouloir que son mari "se replonge là-dedans". Visiblement, c'est pourtant bien parti pour.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy : un "admirateur" un peu trop collant se jette sur l'ex-Président
Nicolas Sarkozy démissionne du Conseil constitutionnel pour "retrouver sa liberté de parole"
Claude Guéant : nouveau virement suspect de 25 000 euros en provenance de la Jordanie
François Fillon : candidat aux élections présidentielles de 2017 ?
voir toutes les news de Nicolas Sarkozy Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème