Après son passage remarqué dans On n'est pas couché, en tant que nouveau chroniqueur de Laurent Ruquier, Nicolas Bedos fait la Une des médias pour ses démêlés avec la justice. Arrêté pour conduite en état d'ivresse dans la nuit de lundi à mardi, il aurait été placé en garde-à-vue après avoir "insulté" des policiers.

Nicolas Bedos a visiblement passé une soirée un peu trop arrosée lundi. Dans la nuit, il aurait été arrêté avec 1,66 g d'alcool dans le sang après être tombé de son scooter. Résultat : il aurait été placé en garde-à-vue pour conduite en état d'ivresse et "outrage" à policiers.

Nicolas Bedos en garde-à-vue

Si Nicolas Bedos s'était fait remarquer par son humour cinglant dans On n'est pas couché samedi soir, il a défrayé la chronique lundi. Après avoir chuté en scooter, le nouveau chroniqueur "libre" et "gratuit" de Laurent Ruquier aurait été contrôlé avec un taux d'alcoolémie de 1,66 g d'alcool dans le sang. Visiblement éméché, l'humoriste aurait été interpellé pour "avoir insulté" des policiers, rapporte le site de TF1, qui cite des sources proches de l'enquête.

Pas très fan des policiers

Libéré à l'issue de sa garde-à-vue, il devra cependant se présenter devant le tribunal correctionnel en février 2014. L'acteur a visiblement une dent contre les forces de l'ordre puisqu'en 2012 il avait déjà été condamné pour "injures publiques" envers des policiers qu'il avait présentés un an plus tôt lors d'une émission sur Canal + comme ayant le "QI d'un poulpe mort".

News
essentielles
sur le
même thème