Netflix : coup dur, les prix des abonnements pourraient (encore) augmenter
Netflix : coup dur, les prix des abonnements pourraient (encore) augmenter
Netflix & Chill c'est sympa, mais ça va finir par coûter cher aux utilisateurs. D'après la rumeur du moment, la plateforme de streaming pourrait bientôt revoir l'ensemble de ses offres et augmenter les tarifs. Heureusement, cela ne servira pas à financer une saison 3 à Marseille puisque la série a été annulée.

Netflix bientôt plus chère ?

Plus les semaines passent et plus l'offre du contenu original de Netflix explose. Que ce soit avec des films (The Kissing Booth, Death Note, Bright), séries (Stranger Things, 13 Reasons Why, Orange is the New Black) ou documentaires (Hot Girls Wanted, Jim & Andy: The Great Beyond), la plateforme de streaming n'hésite pas à investir massivement dans la création afin de fidéliser ses abonnés et leur montrer que le catalogue composé d'oeuvres d'autres chaînes et studios n'est qu'un bonus.

Le problème ? Ces investissements ont forcément un coût. Et alors que Netflix ne diffuse aucune publicité, c'est majoritairement via le prix des abonnements qu'elle peut se permettre de rêver en grand. Or, plus la plateforme rêve et plus les prix sont susceptibles d'augmenter. Justement, à en croire TuttoAndroid (un site italien), c'est dans les projets du site.

Une nouvelle offre

Actuellement, Netflix propose trois offres d'abonnements différentes : l'Essentiel à 7,99€/mois (sans HD, 1 écran/compte), la Standard à 10,99€/mois (HD, 2 écrans/comptes) et la Premium à 13,99€/mois (HD, Ultra HD et 4 écrans/comptes). De quoi contenter tout le monde et éviter de faire trop mal aux portefeuilles des étudiants et familles nombreuses.

Malheureusement, la situation pourrait rapidement évoluer. D'après le site italien, une 4ème offre pourrait ainsi apparaître et tout bouleverser. Intitulée "Ultra", celle-ci pourrait coûter 16,99€/mois (voire 19,99€/mois selon les pays) et reprendre les mêmes avantages que l'offre Premium actuelle. Conséquences ? L'offre Premium (toujours au prix de 13,99€/mois) n'aurait plus que 2 écrans/comptes, tandis que l'offre Standard (toujours au prix de 10,99€/mois) passerait à un seul écran/compte. Traduction : on pourrait payer le même prix, pour une moins bonne offre.

Netflix : des prix plus chers ?
Netflix : des prix plus chers ?

Que le commencement ?

Attention néanmoins, comme le précise Numerama, rien n'est encore fixé pour le moment, il ne s'agit que de tests. De plus, selon leurs propres informations, malgré l'arrivée de l'offre Ultra, la version française de Netflix pourrait même ne pas bouger côté écrans/comptes, seule la HDR disparaîtrait de l'offre Premium.

Un soulagement ? Pas nécessairement. Toujours d'après nos confrères, cela ne serait que temporaire et l'augmentation des tarifs serait inévitable : "En octobre 2017, Netflix a déjà augmenté ses tarifs pour deux de ses abonnements : le Standard (+ 1 euro par mois) et le Premium (+ 2 euros par mois). Mais la plateforme (...) semble encore avoir de la marge. Interrogé en octobre dernier par les Echos, le porte-parole de Netflix en Europe, Yann Lafargue, ne se disait pas inquiet sur les répercussions d'une hausse des prix sur la croissance d'abonnés du service."

20€ par mois pour regarder des films d'Adam Sandler, ça va faire mal...

News
essentielles
sur le
même thème