Les films d'animation plus traumatisants qu'un film normal pour adultes ?
Les films d'animation plus traumatisants qu'un film normal pour adultes ?
Vous souhaitiez regarder un film d'animation à Noël afin de passer une fin d'année en douceur ? Mauvaise idée. Comme vient de le prouver une étude publiée par le British Medical Journal, ces films "pour enfants" peuvent être aussi violents et traumatisants qu'un film pour adultes.

Les films d'animation rois de la violence

Incroyable mais vrai, regarder un film d'animation est loin d'être l'activité la plus saine pour votre coeur. La raison ? A en croire une récente étude anglaise, ces longs-métrages possèdent quasiment autant de scènes de destruction et de mort à l'écran, qu'un film classique pour adultes.

Ce n'est pas une blague, des chercheurs ont réellement passé leurs journées à étudier 45 des plus grands films d'animation au box-office entre 1937 et 2013 (oui, c'est probablement le meilleur métier au monde) afin d'en arriver à la conclusion suivante : 2/3 de ces films montrent la mort d'un personnage important, contre seulement 50% des films identifiés pour un public adulte (Black Swan, Pulp Fiction ou encore L'Exorciste)

La mort est omniprésente à l'écran

Plus fort encore, les personnages principaux des films d'animation auraient 2,5 fois plus de chance de mourir et 3 fois plus de chance (tout est relatif) de se faire assassiner, que dans un film normal. Et parmi les victimes préférées des scénaristes, ce sont les parents qui sont les plus visés, ces derniers ayant 5 fois plus de chance d'y mourir qu'ailleurs. Et quand on repense aux tristement célèbres décès de la mère de Bambi, la mère de Nemo ou les parents de Tarzan (à chaque fois dans des circonstances traumatisantes), il est difficile de donner tort à cette étude.

De quoi permettre aux Dr. Ian Coldman et James Kirkbride de conclure le plus simplement du monde : "Plutôt que d'être des alternatives inoffensives aux films d'horreur classiques ou films dramatique/d'action, les films d'animation hébergent, en fait, autant de meurtres et de chaos", et nous faire douter de la pertinence de nos achats pour Noël... Ca existe encore "Petit Ours Brun" ?

A lire aussi : La Reine des Neiges : vous n'en pouvez plus de "Libérée, délivrée" ? La réalisatrice s'excuse / James Franco : la promo de The Interview annulée après des menaces terroristes / Jamie Dornan en visite SM avant le tournage de Fifty Shades of Grey / Les Pingouins de Madagascar : 3 (bonnes) raisons de les adopter

News
essentielles
sur le
même thème