Le monde retient une nouvelle fois son souffle. Nelson Mandela vient d'être hospitalisé ce samedi matin, rapporte le gouvernement sud-africain. D'après les premières informations communiquées, son état de santé serait préoccupant mais stable.

En mars dernier, Nelson Mandela, l'icône de la lutte contre l'apartheid, était admis à l'hôpital. Ce dernier souffrait d'une infection pulmonaire qu'il avait contracté trois mois plus tôt. Après neuf jours de soins, la figure sud-africaine avait finalement pu quitter l'établissement. Malheureusement, d'après un récent communiqué du gouvernement, son état de santé se serait à nouveau détérioré.

Nouveau séjour à l'hôpital

L'ancien chef d'Etat d'Afrique du Sud vient d'être hospitalisé ce samedi à 1 h 30 du matin. Il a été "transporté à hôpital de Pretoria" dans un état "préoccupant mais stable" a indiqué le cabinet du Président Jacob Zuma. Néanmoins, si "la situation est grave cette fois", les médecins ont tenu à rassurer le public en affirmant qu'il "se sentait à l'aise". Pour mémoire, Nelson Mandela fêtera ses 95 ans en juillet prochain.

Comme un roc

Celui qui a été président de 1994 à 1999, connaît bien l'hôpital, sujet à des ennuis de santé suite à ses vingt-sept années passées derrière les barreaux pour avoir lutter contre la discrimination raciale en place dans son pays. Mais jusqu'à présent, ni la tuberculose en 1988, ni son cancer de la prostate en 2001, n'ont eu raison de lui. Espérons donc qu'il traverse cette nouvelle épreuve sans encombre.

A lire aussi : Alcool au volant : la pub anglaise choc qui repousse les limites du glauque / Syrie : deux journalistes d'Europe 1 enlevés, François Hollande exige leur libération / Zero Dark Thirty : des infos confidentielles livrées par la CIA ?