Véritable icône dans son pays, l'ancien président sud africain Nelson Mandela a été une nouvelle fois hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi pour une rechute de l'infection pulmonaire, contractée en décembre dernier.

Le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela a été admis dans la nuit à l'hôpital pour une infection pulmonaire, une maladie récurrente dont il souffre depuis plusieurs années. Si on ne connait pas la gravité de son état de santé, un communiqué officiel précise qu'il est "arrivé conscient" à l'hôpital.

"Priez pour Mandela"

L'Afrique du Sud est en émoi après l'inculpation d'Oscar Pistorius, champion paralympique national accusé du meurtre de sa petite amie. Voilà que leur héros Nelson Mandela, 94 ans, a été une nouvelle fois admis à l'hôpital dans la nuit de mercredi à jeudi. Il souffre toujours d'une infection pulmonaire qu'il avait contracté il y a trois mois. L'actuel président sud-africain Jacob Zuma appelle la nation et le monde entier à "prier pour lui". "Les médecins s'occupent de lui, et s'assurent qu'il bénéficie du meilleur traitement médical possible et de tout le confort" assure-t-il dans un communiqué. Il ne précise pas où il a été hospitalisé et invite les médias à "respecter l'intimité" du prix nobel de la paix, afin que les "médecins puissent faire leur travail".

Une santé fragile

Président de 1994 à 1999, ce n'est pas la première fois que Mandela est hospitalisé. Il a déjà connu plusieurs ennuis de santé, notamment dus à ses vingt-sept années passées derrière les barreaux pour avoir lutter contre la discrimination raciale en place dans son pays. En 1988, alors qu'il est toujours en prison il contracte un début de tuberculose, en 2001 un cancer de la prostate, finalement guéri et en 2011, il souffre d'une grave infection respiratoire. Cette nouvelle hospitalisation suscite l'inquiètude dans son pays.