Le Sud-Africain Oscar Pistorius, premier sprinteur paralympique à avoir participé aux Jeux Olympiques avec les valides cet été à Londres, aurait tué sa petite amie en lui tirant dessus. Le sportif est sous le choc, il l'avait prise pour un voleur.

Le Sud-Africain Oscar Pistorius, premier sprinteur paralympique à avoir participé aux Jeux Olympiques avec les valides cet été à Londres, aurait tué sa petite amie en lui tirant dessus. Le sportif est sous le choc, il l'avait prise pour un voleur.

Une Saint-Valentin qui tourne mal
Faire une surprise à son copain pour la Saint-Valentin peut parfois mal tourner. Le Sud-Africain Oscar Pistorius aurait tué sa petite amie ce jeudi matin vers 4h dans sa maison de Pretoria, la capitale sud-africaine. Il l'aurait alors prise pour un cambrioleur.

Atteinte à la tête et au bras
La police a indiqué au site Beeld, un journal de langue afrikaans, que sa petite amie a été atteinte au bras et à la tête et qu'elle est morte sur le coup. Un porte-parole de la police, qui a refusé de dévoiler l'identité du tueur, a précisé : "La victime, âgée de 30 ans, a été touchée par quatre balles et est décédée sur place". Pour rappel, l'Afrique du Sud a l'un des taux de criminalité les plus forts au monde et beaucoup de Sud-Africains sont armés afin de se protéger d'éventuelles intrusions.

Le sprinteur sous le choc
Le sprinteur âgé de 26 ans, et amputé des deux tibias, est connu pour être le premier athlète paralympiqueà avoir participé aux JO e 2012 à Londres avec les valides. Il court avec deux prothèses en carbone, spécialement conçus pour la compétition. Selon Beeld toujours, le jeune homme est "sous le choc".

Dans l'actu aussi : Après les lasagnes au cheval, des boulettes "100% boeuf"...au porc/ Apple va fermer 20 Apple Store : la crise ? Au contraire !

News
essentielles
sur le
même thème