Nehuda accuse Ricardo Pinto d'être un "pervers narcissique" et balance sur ses violences
Nehuda et Ricardo Pinto sont bien séparés. La fin d'une histoire d'amour compliquée à suivre et à vivre. Sur Instagram Stories, la maman de la petite Laia a décidé de vider son sac : elle accuse son ex d'être un "pervers narcissique" et d'avoir été violent avec elle, notamment au moment de sa grossesse. Des accusations graves auxquelles le candidat de télé-réalité a par la suite répondu.

Après des premières rumeurs sur une rupture à la fin de l'année 2020, Ricardo Pinto et Nehuda sont désormais bien séparés : la semaine dernière, Nehuda a confirmé leur rupture, balançant que la père de sa fille était déjà de nouveau en couple. Les deux candidats devaient participer ensemble aux Vacances des Anges 4 pour NRJ 12 mais ont été exclus après une bagarre avec le maire d'une ville de la Réunion, altercation sur laquelle ils ont donné une autre version des faits. Vous pensiez que l'histoire entre eux allait tout simplement s'arrêter là ? PAS DU TOUT !

"Il m'a menacée avec une arme à bout portant"

Ce lundi 15 février, Nehuda a posté sur son compte Instagram plusieurs stories où elle décrit des moments de violences dans son couple. La star de télé-réalité a commencé par afficher son ex qui, selon elle, lui enverrait des vidéos et même des photos pas très classes au sujet de sa nouvelle petite-amie. Mais ce n'est pas tout : dans ses messages à voir ci-dessous, Nehuda accuse son ex d'être un "pervers narcissique". "Oui j'ai été faible, j'ai été au fond du trou pour lui par peine, par amour, j'ai été folle même mais plus jamais" peut-on lire.

Elle raconte aussi deux moments choquants qui auraient eu lieu pendant sa grossesse : elle aurait été frappée mais aussi menacée par son ex. "J'étais enceinte, il m'a menacée avec une arme à bout portant, j'étais en larmes, je criais. J'ai appelé la police, je suis allée porter plainte. Le lendemain, c'était dans les médias alors j'ai retiré la plainte et je n'ai plus eu confiance ni en la police ni en personne et j'ai continué à m'accrocher à lui." peut-on lire dans une story tandis qu'elle écrit dans une autre : "J'étais enceinte, il m'a ouvert le crâne à coups de poings, j'ai eu deux points de suture. A l'hôpital, j'ai dis que j'étais tombée à la piscine, le médecin m'a dit : "Madame, ce qui vous a fait ça c'est un objet tranchant". En fait Ricardo m'avait frappée avec une clé entre ces points ce qui m'a ouvert le crâne." Dans la suite de ses messages, Nehuda accuse aussi Ricardo d'être raciste. "Notre histoire de 5 ans n'était qu'un mensonge. Tu peux pas être sans pitié comme ça avec une femme que tu as aimé." écrit la candidate de télé réalité

Ricardo répond et confirme certains faits

Alors que les déclarations de Nehuda ont enflammé le web et se sont retrouvées en TT sur Twitter, Ricardo Pinto a décidé de répondre sur son compte Instagram, qui est désormais en privé. En story, il a déclaré qu'il ne voulait à l'origine pas s'exprimer. "Je ne trouve pas du tout intelligent de laver son linge sale en public, de se descendre en tant que parents, ce n'est pas hyper positif" a-t-il confié avant de répondre à son ex. Il a démenti les accusations de racisme mais a expliqué être bien "coupable" de l'agression à l'arme à feu et a tenté de se défendre. "C'était en 2016, on faisait du buzz. À l'époque je m'en foutais (...) On se disait : 'Allez viens on invente un truc bidon', la télé était différente aussi à ce moment-là, mais j'étais idiot de nous entraîner dans ce truc là, parce que si c'est pour que ça me retape à la gueule cinq ans plus tard c'est que j'ai été vraiment idiot".

Ricardo Pinto accusé de violences conjugales par Nehuda, il répond

Il a aussi admis avoir ouvert le crâne de sa compagne mais explique que c'était un accident. "Je n'ai vraiment vraiment vraiment pas fait exprès, je me suis direct excusé mais de là à en rajouter avec des coups de poings, etc... Je crois que personne n'a déjà vu Nehuda avec des coquards, des yeux au beurre noir... J'ai toujours été très respectueux avec toutes les femmes avec qui j'ai été !" a-t-il assuré, allant jusqu'à dire que la cause des femmes battues lui tient à coeur.

"Nehuda ne va pas bien"

Selon Ricardo, si Nehuda a décidé de s'exprimer et de porter ces accusations, ce serait car elle serait au plus mal. "Si j'étais un barjo, je ne pense pas qu'elle aurait gardé un enfant avec un fou... Faut être cohérent ! (...) Aujourd'hui, Nehuda ne va pas bien, elle vit mal notre séparation et le fait que je puisse refaire ma vie." a-t-il déclaré.