Mort de Christophe Dominici : l'hommage bouleversant de sa fille Chiara
Mort de Christophe Dominici : l'hommage bouleversant de sa fille Chiara
Quelques jours avant l'enterrement de Christophe Dominici, retrouvé mort le 24 novembre 2020, une cérémonie religieuse a été organisée, ce mercredi 2 décembre, pour lui rendre un dernier hommage. Une cérémonie religieuse au cours de laquelle Bernard Laporte ou Vincent Moscato ont tenu un discours bouleversants, tout comme Chiara, la fille aînée de l'ancien rugbyman.

Christophe Dominici s'est-il réellement suicidé ? C'est en tout cas la thèse évoquée après que l'ancien rugbyman a été retrouvé sans vie au pied de la caserne Sully, un bâtiment désaffecté du parc de Saint-Cloud. Un passant l'aurait aperçu sur le toit avant de le voir tomber de 10 mètres de hauteur. Selon sa femme Loretta, Christophe Dominici était simplement parti se balader près de leur maison en construction, à côté du parc de Saint-Cloud.

"Tu m'as été enlevé trop vite"

Inquiète de ne pas le voir revenir au bout de quelques heures, elle est partie à sa recherche avant de découvrir le corps inanimé de son mari. Si "l'intervention d'un tiers" a été formellement écartée, Loretta Dominici, elle, "rejette fermement la thèse du suicide". Les circonstances de la mort du sportif reste encore floues. En attendant d'obtenir plus d'informations, une cérémonie religieuse, pour lui rendre un dernier hommage, a été organisée ce mercredi 2 décembre 2020 à l'église Saint-Cécile, à Boulogne-Billancourt.

Une cérémonie religieuse à laquelle a assisté Loretta, ses filles Chiara et Mya, Jean-Marie Dominici, le papa de Christophe Dominici, Vincent Moscato ou encore Bernard Laporte. Durant la célébration, Chiara, la fille aînée du sportif et de sa femme, a tenu un discours bouleversant en l'honneur de son papa : "Mon papa d'amour, tu m'as été enlevé trop vite. J'avais encore besoin de toi et depuis, j'écoute tes musiques en boucle. Tes bisous, tes câlins et ton sourire me manquent tellement. Je t'aime", a déclaré l'adolescente de 14 ans comme le rapporte Midi Olympique.

"Je ne t'oublierai jamais"

Bernard Laporte s'est lui aussi adressé à Christophe Dominici avec beaucoup d'émotions : "Je ne peux me résoudre à te rendre hommage, 'Domi'. Cela signifierait une fin que je n'ai pas envie de sonner. 'Domi', tu étais le James Dean du rugby, le héros de la Fureur de Vivre, le vent qui balayait les obstacles. Je ne t'oublierai jamais."

De son côté, Vincent Moscato a confié : "Tu t'es fait la malle d'un autre crochet, nous laissant aujourd'hui la gueule dans la main courante. Mais cette fois-ci, personne n'a applaudi."