Chaque année (ou presque), après l'élection de la nouvelle Reine de beauté, un scandale ou une polémique éclate. Photos de charme, vote truqués, participation à des émissions de télé-réalité, on ne compte plus les révélations chocs sur le concours Miss France. A quelques heures de découvrir le nom de LA Miss France 2014, Purebreak vous propose de redécouvrir quelques gros dossiers hot qui ont entaché les Miss.

A chaque Miss, son scandale...

Laetitia Bléger (Miss France 2004), l'affaire PLAYBOY : Couronnée en 2004 devant des millions de téléspectateurs, Laetitia Bléger fait scandale en avril 2005 après avoir posé pour des photos sexy dans les pages du magazine Playboy puis dans la revue Entrevue. Une "exposition médiatique" qui lui coûtera très cher : elle sera finalement privée de couronne pendant 6 mois et remplacée durant cette période par sa première dauphine, Lucie Degletagne (Miss Bourgogne).

Valérie Bègue (Miss France 2008), l'affaire des photos osées : Jamais une affaire dans l'histoire des Miss n'avait autant secoué les médias. Suite à son élection le 8 décembre 2007, Valérie Bègue a été au coeur d'un scandale dont elle se serait bien passée. Le magazine Entrevue n'avait pas hésité à dévoiler des photos d'elle dans des positions suggestives. Le magazine Choc en avait même rajouté une couche avec un cliché osé où la Miss léchait du yahourt. Si Geneviève de Fontenay avait demandé sa démission, la femme de Camille Lacourt a pu garder son titre. Seul punition : elle ne peut pas concourir à Miss Univers et Miss Monde.

Laury Thilleman (Miss France 2011), l'affaire Paris Match : Sportive et discrète dans les médias, Laury Thilleman a étonné tout le monde en posant totalement nue dans les pages du magazine Paris Match, ne respectant pas les règles Miss France. La sentence est tombée : la belle brune a été sanctionnée par Sylvie Tellier, la présidente du Comité Miss France.

Miss France 2013, l'affaire des trois Miss nues : Fin 2012, l'élection Miss France était encore une fois au centre d'une grosse polémique avec trois Miss régionales qui ont fait la Une de l'actu pour des clichés dérangeants. Sandra Longeaud, Miss Limousin, avait posé en petite tenue pour un Salon du chocolat. Louise Robert, Miss Corse, avait oublié de mentionner son shooting sexy sur l'île de beauté. Enfin, Hinarani de Longeaux, Miss Tahiti, avait posé nu pour un calendrier. Mais contrairement aux deux autres, elle avait choisi de les montrer au jury. Finalement, aucune Miss n'aura été évincée de l'élection 2013.

Norma Julia (Miss France 2014), l'affaire de la destitution : En août dernier, le concours Miss France était encore au coeur d'un scandale, à croire qu'il est victime d'une malédiction. Norma Julia, élue Miss Roussillon 2013, a été destituée après la découverte par le comité régional de photographies d'elle en tenue très légère. Même si la jeune femme avait riposté sur Facebook, criant à l'injustice, la sentence n'a pas bougé d'un poil. Elle ne sera pas sur scène ce soir pour l'élection de Miss France 2014.

Miss France
La Miss Allemagne 2020 est une maman de 35 ans, le concours complètement dépoussiéré
Lou Ruat (1ère dauphine de Miss France 2020) avoue être "nostalgique"
Miss France 2020 : Lou Ruat (Miss Provence) répond aux critiques sur son discours
Miss France 2020 : pourquoi Miss Nord-Pas-de-Calais ne s'est pas exprimée suite à son élimination
voir toutes les news de Miss France Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème