Mariés au premier regard 5 : quel est le taux de compatibilité obligatoire pour participer ?
Mariés au premier regard 5 : quel est le taux de compatibilité obligatoire pour participer ?
14 nouveaux candidats tentent l'expérience de Mariés au premier regard dans la saison 5 sur M6 ce 8 mars 2021 ! Ces célibataires ont été retenus parmi plus de 10 000 candidatures, mais saviez-vous qu'un taux de compatibilité minimum était obligatoire pour pouvoir participer à l'émission ? De combien est-il ? Découvrez aussi ce qu'il se passe quand des participants se retrouvent avec 0 compatibilité.

"La cinquième saison de Mariés au premier regard va tenir toutes ses promesses, même au-delà", a promis l'une des productrice de l'émission de M6, lors de la conférence de presse, avant de souligner que cette nouvelle saison serait celle de l'amour. Mais aussi des nouveautés puisque le casting est plus large (de 25 à 41 ans), que des jumeaux participent ensemble à Mariés au premier regard 5 ou encore que le décor a dû être changé à cause de la crise sanitaire actuelle.

Le taux de comptabilité obligatoire dans Mariés au premier regard 5

En bref, les 14 candidats de Mariés au premier regard ont suivi un protocole très strict sur le tournage, mais aussi lors des ateliers avec les experts pour déterminer les compatibilités. Ces célibataires ont d'ailleurs été retenus parmi 10 000 candidatures spontanées.

Un chiffre énorme qui rétrécit assez vite finalement avec le manque de compatibilité ou les résultats trop bas pour le taux de compatibilité obligatoire : "On a besoin d'un taux de comptabilité supérieur à 70%. On juge qu'en-dessous, ce n'est pas assez fort pour pouvoir vivre l'expérience dans le programme. Mais les plus motivés se représentent au casting", explique Virginie Derhs, la productrice. Pour la petite anecdote, le taux record dans toute l'aventure Mariés au premier regard est de 84%.

Il arrive aussi que certains célibataires se retrouvent avec 0 compatibilité : "Parfois, on a des participants qui ont une très belle personnalité et sont intéressants, mais malheureusement, on ne trouve pas de compatibilité. On n'a personne pour eux. Il ne suffit pas d'être quelqu'un avec un beau profil pour pouvoir rencontrer quelqu'un de compatible", confie Pascal de Sutter, docteur en psychologie.

On ne veut pas de gens qui viennent pour faire de la télé

Sachez que le processus pour traiter les candidatures de Mariés au premier regard 5 est "long" et "complexe" : "D'abord on étudie toutes les candidatures. Les 10 000 candidats sont étudiées par l'équipe de casting. Ensuite, la rédactrice en chef et moi-même visionnons toutes les participations. C'est un premier tri naturel, quant à l'engagement et à la motivation des participants. Nous voulons des personnes qui ont une véritable raison d'être là, soit parce qu'ils ont à peu près tout essayé pour trouver l'amour, et une vraie motivation", explique l'une des productrices de Studio 89.

Elle précise : "On ne veut pas de gens qui viennent pour faire de la télé. La sincérité est le critère numéro 1. Une fois la première phase de test passée, les experts établissent des pré-compatibilités et dépouillent les tests pendant 1 mois. Chaque personne ayant une ou plusieurs pré-compatiblités est alors convoquée à une autre série d'ateliers où là, on va aller encore plus loin dans les entretiens. Ensuite, les couples vont être formés par nos experts." Et voilà, vous en savez un peu plus 😉

Mariés au premier regard 2021
Marianne (Mariés au premier regard 2021) recale Les Anges, mais se verrait bien dans Les Marseillais
Mariés au premier regard 2021 : dans les coulisses des divorces, voici comment ça se passe vraiment
Mariés au premier regard 2021 : Laure et Matthieu sont-ils toujours en couple depuis le bilan ?
Marianne (Mariés au premier regard 2021) divorcée d'Aurélien : il a été "immature"
voir toutes les news de Mariés au premier regard 2021 Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment