Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Hier marquait une grande étape pour tous les partisans du mariage pour tous. Après le vote de l'Assemblée nationale, le Sénat a adopté le texte. Depuis dix jours, les débats faisaient rage dans l'hémicycle, où l'article premier avait été voté mercredi dernier. Mais les anti-mariage gay n'ont pas perdu de temps pour réagir et descendre en plein centre de Paris pour manifester contre cette adoption de loi. Résultat ? La Manif' a vite dérapé entre les manifestants et les forces de l'ordre...

Depuis plusieurs mois, le débat sur le Mariage pour tous fait polémique en politique mais aussi dans l'opinion publique. Programme phare de la campagne de François Hollande lors de son élection le 6 mai dernier, le texte divise et les manifestations "pro" et "anti" se sont multipliées ces derniers mois à Paris et dans le reste de la France.

Mariage pour tous : le Sénat et l'Assemblée nationale l'adoptent

Malgré les fortes mobilisations "anti", le Mariage pour tous a été une nouvelle fois adopté par le Sénat hier. Après plus d'une semaine de débats intenses dans l'hémicycle, les sénateurs ont voté le projet de loi à main levée, après l'Assemblée nationale. Le texte devra désormais repasser entre les mains des députés à l'Assemblée pour une deuxième lecture. Mais la promesse faite par la ministre de la justice, Christiane Taubira, de "boucler la loi avant l'été", a toutes les chances d'être tenue.

Une Manif anti-mariage gay qui dégénère à Paris

Depuis l'adoption du texte de loi au Sénat, ça chauffe du côté des anti-mariage gay qui ont décidé de se faire entendre. Plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées spontanément en plein centre de Paris hier soir pour manifester après le vote de la loi au Sénat. Mais le rassemblement a très vite dégénéré lorsque plusieurs centaines de manifestants ont tenté de se rapprocher du Sénat avant d'être dispersés par les gendarmes. L'ambiance est vite devenue électrique et des gaz lacrymogènes ont été tirés vers les "anti" après quelques incidents avec la police.

"Le gouvernement ne veut pas nous écouter..."

De son côté, Frigide Barjot compte bien ne pas s'arrêter là et envisage d'organiser de nombreuses manifestations anti-mariage pour tous. La porte parole de la Manif pour tous n'a pas hésité à s'en prendre au gouvernement dans les médias. "Il ne veut pas nous écouter, il ne veut pas nous entendre. Pour eux, on n'existe pas", a-t-elle lancé.

Une grande manifestation anti-mariage gay est prévue le 26 mai prochain à Paris, jour de la fête des mères...

News
essentielles
sur le
même thème