Le premier article du projet de loi sur le mariage pour tous, porté par Christiane Taubira, a été adopté par le Sénat
Le premier article du projet de loi sur le mariage pour tous, porté par Christiane Taubira, a été adopté par le Sénat
Le projet de loi sur le mariage pour tous avance doucement mais sûrement au Sénat. Ce mardi soir, il en a adopté le premier article, le plus important, ouvrant le mariage aux personnes de même sexe. La nouvelle n'a pas tardé à faire réagir Frigide Barjot, chef de file des "anti", qui annonce déjà une nouvelle manifestation nationale le 26 mai.

S'il ne s'agit que d'un article, c'est le premier et le plus important du projet de loi, celui qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe. Voté par l'Assemblée nationale le 2 février dernier à 249 voix contre 97, c'est désormais au tour du Sénat de s'y coller et de faire passer le texte. A la grande déception des "anti" mobilisés derrière Frigide Barjot.

179 voix contre 157

Le débat sur le mariage pour tous fait rage au Sénat depuis le 4 avril. Ce mardi soir, les sénateurs ont adopté le premier article du projet de loi (et le plus important) à 179 voix contre 157. Sans grande surprise, la droite UMP et UDI-UC a majoritairement voté contre, certains centristes se sont abstenus et la gauche sénatoriale a majoritairement pour. Ce vote est survenu après plus de dix heures de discussions électriques au Sénat.

"Compte tenu des dérives qui ont eu lieu soit par des manifestations de violences dans la rue, soit par des débordements verbaux dans l'hémicycle, le vote de cet article marque une victoire de la lutte contre l'homophobie, celle de la tolérance et de la démocratie" a conclu le président du groupe PS.

Frigide Barjot à l'assaut

Mais les manifestations ne vont pas s'arrêter là. Bien au contraire. L'adoption du premier article n'a pas tardé à faire réagir la chef de file des "anti" Frigide Barjot. Après la manifestation à débordements du 24 mars dernier, elle a annoncé sur RMC une nouvelle mobilisation nationale pour le 26 mai. Elle a également tenu à dénoncer les violences homophobes et notamment l'agression du jeune Wilfred, qui n'a pas hésité à publié sur Facebook une photo de son visage roué de coups, accompagnée de la légende "Voici le visage de l'homophobie".

Les autres articles seront prochainement étudiés par le Sénat. Le projet n'est pas encore adopté que le mariage pour tous fait déjà son entrée dans le dico Larousse. Une initiative qui n'est pas du goût de tous : le député UMP Hervé Mariton en appelle désormais au boycott du dictionnaire.

News
essentielles
sur le
même thème